Viticulture: Les vignes n'ont pas souffert de l'été pluvieux
Actualisé

ViticultureLes vignes n'ont pas souffert de l'été pluvieux

Les vignes n'ont pas souffert de l'été pluvieux et sont dans un bon état général. Par rapport à l'année dernière, la végétation est même en avance de sept à dix jours.

Le mois de septembre sera décisif pour la qualité des récoltes. «L'état actuel du vignoble est très bon», a déclaré lundi à l'ats Jean-Laurent Spring responsable de la viticulture chez Agroscope à Pully (VD). Depuis 1925, ce centre collecte des données sur les raisins du cépage Chasselas.

Les pluies de juillet ont fortement sollicité les vignerons, qui ont dû se montrer très prudents. Aucun cas de maladies ou d'augmentation de la pourriture n'a toutefois été constaté. En outre, la grêle s'est montrée plus parcimonieuse que l'année dernière et n'a pas fait de dégâts à grande échelle.

Grâce à un printemps chaud et ensoleillé, le vignoble avait même une avance de 15 à 20 jours début juillet par rapport à l'année précédente. En raison des pluies qui ont suivi, cette précocité s'est maintenant réduite entre 7 à 10 jours.

«Nous espérons maintenant un mois de septembre agréable et ensoleillé», a souligné M. Spring. La qualité des raisins dans les 30 à 40 derniers jours avant la récolte est en effet déterminante.

Par rapport à la période des 30 dernières années, particulièrement chaudes en raison du réchauffement climatique, l'année 2014 est dans la moyenne, voire en retard de quelques jours. Sur la moyenne des 90 dernières années, elle présente en revanche une légère avance. (ats)

Ton opinion