METAL: Les Vikings d'Amon Amarth baissent un peu la garde
Actualisé

METALLes Vikings d'Amon Amarth baissent un peu la garde

Les Suédois d'Amon Amarth, devenus une référence en death metal depuis leur formation en 1992, ont légèrement ralenti la cadence avec ce septième album.

Le jeu des guitares sur le premier titre éponyme «Twilight of the Thunder God» n'est pas sans rappeler celui d'Iron Maiden. Il en est de même sur d'autres titres comme «Tattered Banners and Bloody Flags».

Si la voix de Johan Hegg vient toujours d'outre-tombe, certaines chansons (comme «Free Will Sacrifice») se rapprochent du hard rock.

Amon Amarth, «Twilight of the Thunder God». Déjà disponible.

Amon Amarth, «Twilight of the Thunder God». Déjà disponible.

Ton opinion