Pérou: Les villageois voulaient brûler le veau bicéphale
Actualisé

PérouLes villageois voulaient brûler le veau bicéphale

Un veau né avec deux têtes il a cinq mois dans le nord-ouest du Pérou a généré incrédulité et inquiétude dans un village andin, mais est devenu la mascotte d'étudiants locaux.

L'animal a été baptisé «Milagritos» (Petit miracle).

«Il s'agit d'un bicéphale incomplet, avec un seul cerveau, mais deux museaux et visages, quatre yeux, et une seule corne», a déclaré mercredi le professeur Jorge Portal, vétérinaire auprès de l'Université publique de Cajamarca (870km au nord de Lima), où le veau est en observation constante.

Selon le vétérinaire, les causes de la rare malformation peuvent être multiples, entre des problèmes des parasites, de malnutrition, de contamination par un produit utilisé dans l'extraction minière, entre autres.

L'animal, qui à cause de problèmes de développement ne peut être nourri qu'au lait, est né dans dans une étable du village de Bambamarca, où il a dans un premier temps perturbé la population.

«Au début, les gens voulaient tuer et brûler le veau, car ils pensaient qu'il était un mauvais présage pour les prochaines récoltes», a expliqué l'universitaire.

En principe, les animaux bicéphales ne survivent que quelques jours, mais le veau a bien récupéré, et a été transféré à l'Université de Cajamarca, où il est devenu à la fois un sujet d'observation et la mascotte des étudiants, qui l'ont baptisé «Milagritos» (Petit miracle).

(ats)

Ton opinion