Actualisé 03.03.2008 à 20:09

Les viols jugés à huis clos

Le procès de six hommes impliqués dans l'affaire d'abus sexuels à Schmitten s'est ouvert hier devant le Tribunal pénal de la Singine à Tavel (FR).

Les débats ont lieu à huis clos. Le jugement, attendu le 18 mars, sera public. Sur les six accusés, quatre doivent répondre d'atteinte à l'intégrité sexuelle d'une jeune fille âgée de 17 ans au moment des faits. Il s'agit de deux Suisses d'origine turque et de deux Serbes, dont un requérant d'asile. Deux d'entre eux doivent répondre d'abus sexuels sur une fille de moins de 16 ans. Deux autres personnes – un Suisse de 48 ans et un Serbe de 39 ans – sont accusées d'infractions contre l'intégrité sexuelle de deux filles de moins de 16 ans. L'affaire avait éclaté en novembre 2006.

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!