11.09.2020 à 11:58

Canton du TessinLes viticulteurs s’attendent à finir 2020 dans le rouge

Les acteurs de la filière viticole au Tessin ont demandé des subventions pour leur secteur, déjà mis à rude épreuve par des difficultés datant d’avant la crise.

La crise sanitaire va faire mal aux vignerons tessinois, que ce soit pour les activités de production ou de négoce.

La crise sanitaire va faire mal aux vignerons tessinois, que ce soit pour les activités de production ou de négoce.

KEYSTONE

Le marché viticole tessinois est durement touché par la crise sanitaire. Les conséquences tant pour les activités de production que de négoce risquent d’être sévères cette année dans le canton italophone, même s’il faudra encore attendre plusieurs mois avant de pouvoir tirer un bilan chiffré.

Interrogé par la RSI, le directeur de Ticinowine Andrea Conconi a estimé la perte en volumes de vente «entre un million et un million et demi de bouteilles», ce qui devrait représenter pour l’ensemble de la branche un manque à gagner compris entre 15 et 20 millions de francs.

Le Conseil fédéral a octroyé au secteur une aide exceptionnelle de 10 millions de francs, dont 750’000 pour le Tessin, rappelle la RSI vendredi sur son site internet.

Les acteurs de la filière viticole ont également présenté un projet au gouvernement cantonal et demandé des subventions pour leur secteur, déjà mis à rude épreuve par des difficultés datant d’avant la crise, comme la surproduction ou la concurrence des vins étrangers.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!