18.06.2019 à 20:51

Vaud

Les voitures diesel prises de vitesse par l'hybride

En 2018, les vaudois ont favorisé davantage les véhicules combinant essence et électricité par rapports aux automobiles à carburant diesel.

de
ats/jmu
L'hybride séduit de plus en plus les vaudois au détriment du carburant diesel.

L'hybride séduit de plus en plus les vaudois au détriment du carburant diesel.

DR

A la fin 2018, pas moins de 418'000 automobiles ont été comptabilisées dans le canton de Vaud. De ce bilan, on remarque que les préférences de la population concernant les types de carburants ont évolué sur une année.

Dans son nouveau numéro de «Flash Statistique», ce mardi, Statistique Vaud avance les chiffres suivant: les nouvelles immatriculations de véhicules diesel ont baissé de 22%. Les hybrides quant à elles, continuent leur progression (+42% par rapport à 2017), tandis que les voitures électriques restent à la traîne.

Concernant le taux de motorisation, les vaudois comptent 526 voitures pour 1000 habitants. En lente décroissance depuis 2013 ce taux était supérieur à celui de la Suisse depuis le début des années 70, mais est désormais inférieur à la moyenne nationale (543 en 2018). Il se situe entre celui des cantons de Berne (519) et de Lucerne (532).

Défiance face au diesel

De leur côté, avec 21'600 voitures mises en circulation en 2018, les véhicules à essence progressent de 2,4% par rapport à l'année précédente.

Corollaire de la défiance vis-à-vis du diesel, seules 7500 nouvelles immatriculations de voitures avec ce carburant ont été recensées pour 1900 véhicules hybrides (dont 95% combinent essence et électricité) en forte progression.

En revanche, les véhicules électriques peinent à prendre leur envol avec 363 nouvelles immatriculations en 2018, en raison d'«une offre limitée et d'«un réseau de stations de recharge perfectible.

Tandis que l'«ensemble du parc de voitures vaudois émet 154 g de CO2 par kilomètre parcouru, les véhicules immatriculés en 2018 émettent en moyenne 135 g. Cette valeur reste supérieure à la prescription fédérale, précise Statistique Vaud.

Femmes un peu plus intéressées

Enfin, le canton de Vaud recense 50'000 motocycles immatriculés sur son territoire. Quelque 3600 l'ont été pour la première fois en 2018, un nombre en légère diminution (-100) par rapport à 2017. Parmi eux, 39% des motocycles ne dépassent pas 125 cm3, tandis que 16% excèdent 1000 cm3.

Les femmes possèdent 17% des motos, les hommes 80% et les sociétés 3 %. En 2018, la part des véhicules nouvellement immatriculés par des femmes se monte à 18%, celle des hommes à 75%. Le rapport femmes/hommes passe ainsi de 0,21 à 0,24, montrant une progression de l'«intérêt féminin pour les deux-roues.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!