Rallye de Jordanie: Les voitures ne sont toujours pas au départ
Actualisé

Rallye de JordanieLes voitures ne sont toujours pas au départ

Les équipages auraient dû s'élancer jeudi. Mais leurs voitures ne sont toujours pas arrivées sur place.

par
jfz
Sébastien Loeb et Daniel Elena, ici au dernier rallye du Portugal, devront attendre un jour avant de pouvoir prendre le départ en Jordanie.

Sébastien Loeb et Daniel Elena, ici au dernier rallye du Portugal, devront attendre un jour avant de pouvoir prendre le départ en Jordanie.

La décision est tombée mercredi soir: la première journée du rallye de Jordanie, qui devait comporter 6 épreuves chronométrées, a été annulée.

Les équipages ne rouleront donc que vendredi et samedi et disputeront 14 épreuves chronométrées (260 km), ce qui constitue néanmoins une distance suffisante pour attribuer la totalité des points prévus pour une épreuve complète.

L'annulation de cette étape est la conséquence du retard pris par le bateau qui transporte les camions et le matériel des principales écuries. Lesquels ne sont arrivés que dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 2h du matin. Parti d'Italie en fin de semaine dernière, le navire aurait dû arriver lundi à Haïfa. Mais il a finalement accosté avec trois jours de retard, en raison d'une panne de moteur ayant limité sa vitesse, puis d'une mini-tempête mardi soir, à l'approche du port israélien. Il avait été affrété au dernier moment, fin mars, après la décision des écuries, dans un premier temps, de ne pas passer par le port jordanien d'Aqaba, et donc le canal de Suez, en raison de la situation en Egypte, puis d'éviter la Syrie, jugée trop dangereuse en raison des troubles politiques.

Seule la cérémonie de départ, purement symbolique, près des vestiges de Jerash, a été maintenue pour jeudi, ainsi que les vérifications techniques et le «shakedown», la séance d'essais.

Loeb roule en Ford

Les reconnaissances du parcours ont eu lieu comme prévu de lundi à mercredi. Mais avec quelques petits changements, notamment Sébastien Loeb. Comme les voitures de reconnaissance de Citroën étaient retenues sur le bateau, le septuple champion du monde a dû rouler dans un 4x4 loué sur place, de marque... Ford! (jfz/ats/afp)

Un bateau qui porte la poisse

Selon différents médias, le bateau, baptisé «Roro», avait déjà été affrété pour transporter les voitures du WRC pour le rallye de Chypre en 2005. Et... il était déjà tombé en panne et arrivé en retard, perturbant le début du rallye. Et en 2007, le rallye d’Argentine avait lui aussi été amputé de la première étape, le convoi ayant été bloqué entre Buenos Aires et Cordoba.

Ton opinion