Actualisé 19.02.2012 à 09:15

Communication Les zms prêts pour ringardiser les sms

Une start-up genevoise espère bien profiter du déclin annoncé du sms, en désignant son successeur doté d'attributs spatiotemporels.

de
laf

source: youtube.com

Etre au bon endroit au bon moment. La société InZair a appliqué l'adage aux sms qu'elle a revus sous une nouvelle forme appelée zms. Avec cette technologie, l'expéditeur choisit où et quand le destinataire peut prendre connaissance du message.

«Notre service amène les gens à communiquer de manière plus intelligente», explique Nourredine Rouibah, le fondateur de la start-up genevoise. En préparant son zms, on peut définir l'heure et l'endroit où on pense qu'il sera le plus pertinent. Le destinataire n'apprendra son existence qu'alors.

Du contenu vidéo

Mais le message ne se limite pas forcément à du texte comme son illustre ancêtre le sms, ni à une photo comme le mms qui n'a jamais vraiment trouvé ses adeptes. Le zms accepte du contenu audiovisuel, des vidéos qui viennent par exemple d'être enregistrées sur le mobile. On peut ainsi partager les images des dernières grimaces de bébé ou faire une surprise à sa compagne au coin d'une rue. L'utilisateur n'a qu'à installer l'application gratuite pour gérer les zms. En cas d'envoi d'un message à une personne qui n'aurait pas encore installé l'application, elle sera invitée à le faire par ... un sms.

Pas intrusif

Les zms permettent également de poser des messages publics sur le lieu où l'on se trouve. Ils peuvent aussi servir à des usages commerciaux. Mais à ce sujet, Nourredine Rouibah est ferme: «Nous ne partageons aucune donnée privée, ni n'envoyons aucun spam». En clair, les utilisateurs voient l'existence de ces balises, mais ne sont pas forcées à en prendre connaissance.

Bientôt sous Android

Disponible sur l'iOS d'Apple et prochainement sous Android, l'application est gratuite et n'engendre pas de frais supplémentaires avec un forfait de données, à l'exemple de WhatsApp, l'application de messages instantanés. Grâce à la gestion parcimonieuse du GPS sur le dernier iOS d'Apple, l'impact sur la batterie est minime.

Pour la petite histoire, le z de zms est un S à l'envers ... peut-être l'annonce par Nourredine Rouibah et son équipe d'un renversement de tendance entre les technologies sms et zms.

La société inZair est l'une des 8 start-up retenues pour l'AlpICT venture night organisée jeudi 23 février dans le cadre de la conférence Lift. Les présentations débuteront à 18 h. Entrée libre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!