Publié

GenèveL’Etat opte pour une nouvelle patinoire de 8500 places

Le gouvernement a validé un projet d’un coût de 157 millions de francs. Deux surfaces de glace et un P+R sont prévus.

Les hockeyeurs de Genève-Servette devraient évoluer dans la patinoire de Trèfle-Blanc d’ici 2028.

Les hockeyeurs de Genève-Servette devraient évoluer dans la patinoire de Trèfle-Blanc d’ici 2028.

BZ

Le Conseil d’Etat a arrêté les contours de la nouvelle patinoire annoncée à Genève depuis une décennie. L’enceinte, prévue pour 2028 au plus tard, comportera deux surfaces de glace, dont l’une sera entourée de 8500 places. Un P+R souterrain de 1000 à 1200 places figure également au programme, tout comme 20’000 mètres carrés de surfaces commerciales. Le montant total de ce projet a été évalué à 157 millions de francs par le Canton, qui l’a inscrit à son plan décennal d’investissement. Cette patinoire sera érigée à Lancy, sur le site de Trèfle-Blanc, identifié depuis plusieurs années à cet effet. Selon «Le Temps», le gouvernement déposera un crédit d’études devant le Parlement entre la fin de l’année et début 2021. (jef)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
32 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Padesal Obistrot

17.09.2020 à 16:48

La gauche est contre la future patinoire et c'est logique car tous ces intellectuels préfèrent le champagne, le caviar et les petits fours du foyer du Grand Théâtre qui ne leur coûte rien (Pagani sait comment ne pas payer sois-même et leur file le tuyaux) qu'aux saucisses et bière du stade ou de la patinoire (qu'il faut payer !!)

Stéphane

17.09.2020 à 10:10

La censure (pour un message sans grossièreté) fonctionne toujours très bien ! Bravo.

bpa

16.09.2020 à 11:25

un nouvel e emplaire de la rade?