Suisse: L’été 2021 a fait bondir la consommation d’énergie
Publié

SuisseL’été 2021 a fait bondir la consommation d’énergie

L’assouplissement des restrictions sanitaires couplé à des températures inférieures aux années précédentes a fait augmenter les dépenses en énergie des Suisses, l’an dernier. 

L’été dernier a été pluvieux et froid.

L’été dernier a été pluvieux et froid.

Adrian Moser

Par rapport à 2020, la consommation d’énergie finale en Suisse a augmenté de 6,3% en 2021, selon les chiffres publiés jeudi par l’Office fédéral de l’énergie (OFEN). Cette hausse s’explique par deux facteurs principaux: l’assouplissement des mesures sanitaires, qui a suscité une hausse généralisée de la consommation d’énergie, ainsi que les conditions météorologiques nettement plus froides que l’année antérieure, qui ont donné lieu à une augmentation de la consommation d’énergies destinées au chauffage, analyse l’OFEN.

La pandémie de Covid-19 a influé en particulier sur la consommation de carburants. Les ventes de carburants d’aviation ont certes progressé de 11% par rapport à l’année précédente, mais elles représentent moins de la moitié de leur niveau de 2019. La consommation d’essence et de diesel a progressé de 1,6% au total (essence: 2,2%, diesel: 1,1%), mais elle se situe encore environ 7% en deçà de son niveau de 2019. Les carburants fossiles représentent environ un tiers (29,3%) de la consommation d’énergie finale totale.

Énergies renouvelables en hausse

La consommation d’huile de chauffage extra-légère a augmenté de 10,9% et celle de gaz naturel de 8,3%. La consommation d’électricité a elle aussi connu une progression (+4,3%). Ces trois agents énergétiques sont utilisés dans plus de la moitié de la consommation (55,3%).

Les températures ont eu un impact sur toutes les énergies renouvelables utilisées pour le chauffage. La consommation de bois a augmenté de 16,4% et celle du chauffage à distance de 9,7%. Les pompes à chaleur ont aussi connu une forte progression (+17,7%). La consommation de chaleur solaire est restée, quant à elle, au niveau de l’année précédente. Ces énergies renouvelables représentent 11,8% de la consommation.

(Comm/jba)

Ton opinion

72 commentaires