Travailleurs étrangers: Leur limitation par la Suisse n'est pas du goût de l'UE
Actualisé

Travailleurs étrangersLeur limitation par la Suisse n'est pas du goût de l'UE

La limitation du nombre de travailleurs étrangers en Suisse sur laquelle doit se prononcer le Conseil fédéral n'est pas du goût de l'Union européenne.

Selon son directeur des relations extérieures, appliquer des «critères protectionnistes» est contre- productif en période de crise.

Pour sortir de cette dernière, il faut opter pour des «mesures de solidarité» et non pas pour des «limitations à cette liberté de circulation des personnes, des services et des biens», a affirmé Eneko Landaburu lundi au téléjournal de la TSR. Et d'ajouter qu'»on se demande si c'est bien le moment» de prendre de telles mesures.

Le chef de la direction du travail au Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) Serge Gaillard a affirmé qu'au vu de la progression du chômage, l'exécutif suisse pourrait limiter les travailleurs immigrés. La clause de sauvegarde comprise dans les accords bilatéraux permet une telle mesure.

(ats)

Ton opinion