Actualisé 26.08.2009 à 01:39

otages en Libye

«Leur retour ce soir ou demain est très, très probable»

Les deux Suisses retenus en Libye depuis juillet 2008 pourraient être de retour en Suisse mercredi. Un avion de la Confédération est parti mardi en milieu de journée pour Tripoli. On ne sait quand le vol de retour aura lieu, Hans-Rudolf Merz se murant dans son silence.

Les services de M. Merz n'ont rien voulu confirmer mardi toute la journée. Lors d'une conférence de presse tenue en lien avec l'accord de double imposition avec le Luxembourg, le président de la Confédération a refusé toute question concernant cette affaire.

Mais selon différentes sources concordantes, l'avion a atterri sur un aéroport militaire proche de Tripoli. En milieu de soirée mardi, il n'avait toujours pas redécollé.

Ce soir ou demain

Informé du départ de l'avion, Jean Ziegler a estimé que le retour des deux hommes d'affaires devrait se faire «ce soir ou demain». Le sociologue genevois a également confirmé à l'AFP que l'avion de la Confédération, qui doit transporter les deux hommes, se trouve «déjà à Tripoli».

»Leur retour ce soir ou demain est très, très probable», a estimé M. Ziegler, connu pour ses relations de longue date avec le régime lybien et qui est aussi vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

Jean Ziegler se rendra prochainement en Libye dans le cadre des festivités du 40e anniversaire de la révolution libyenne. Selon lui, les deux Suisses devraient bénéficier de l'amnistie générale promulguée à cette occasion.

Discussions animées

La pression n'a cessé d'augmenter sur Hans-Rudolf Merz ces derniers jours, des voix s'élevant dans son propre parti pour demander sa démission en cas d'échec. Le président de la Confédération a promis le retour des otages avant la fin de la semaine. Le collège gouvernemental se réunit mercredi en séance et les discussions promettent d'être animées. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!