Tennis - L’Europe s’envole vers sa 4e Laver Cup
Publié

TennisL’Europe s’envole vers sa 4e Laver Cup

L’équipe européenne, invaincue avec quatre succès samedi, mène désormais 11-1 (!) face «au reste du monde».

Stefanos Tsitsipas a rapporté 4 points à l’Europe samedi en remportant son simple et son double.

Stefanos Tsitsipas a rapporté 4 points à l’Europe samedi en remportant son simple et son double.

Getty Images for Laver Cup

La logique a été respectée lors de la 2e journée de la Laver Cup, Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas et Alexander Zverev ayant rapporté chacun deux points à l’Europe, qui mène désormais 11-1 aux dépens de l’équipe du reste du monde, samedi à Boston.

Il ne reste aux Européens, qui ont fait un carton plein sur cette deuxième journée, que deux points à glaner pour s’adjuger l’épreuve pour la quatrième fois en autant d’éditions, puisque treize sont requis. Une victoire leur suffira dimanche car chacune d’entre elles vaut trois points.

En fin de journée, samedi à Boston, le Russe Medvedev, No 2 mondial, tout frais vainqueur de l’US Open en privant de surcroît Novak Djokovic d’un Grand Chelem calendaire, s’est débarrassé sans sourciller (6-4 6-0) du Canadien Denis Shapovalov (12e).

«J’ai joué un tennis incroyable, notamment dans le deuxième set, a commenté le Russe. Je ne savais pas à quoi m’attendre car après l’US Open, je n’ai pas joué pendant une semaine et demie. Je me suis entraîné autant que je le pouvais ces trois derniers jours. Je n’ai pas frappé beaucoup de balles mais, étonnamment, je me sentais bien.»

Plus tôt, le Grec Tsitsipas (3e) a aisément battu 6-3 6-4 l’Australien Nick Kyrgios, descendu à la 95e place au cours d’une saison à oublier.

Dans la foulée, l’Allemand Zverev (No 4) a eu plus de mal, mais il a disposé du gros serveur Américain John Isner (22e) 7-6 (7/5) 6-7 (6/8) et 10-5 au super tie-break, particularité de l’épreuve.

En session nocturne enfin, le Russe Andrey Rublev et Stefanos Tsitsipas associés en double ont pris le meilleur sur John Isner et Nick Kyrgios 6-7 (8/10) 6-3 10-4.

Federer en tribunes

La veille, les Européens, grâce Matteo Berrettini, Andrey Rublev et Casper Ruud, avaient fait quasi carton plein en remportant les trois simples – pour trois points – et concédant de justesse le double, sous les yeux de Roger Federer.

Dimanche, le duo Zverev/Rublev peut clore les débats. Trois simples, Zverev - Auger-Aliassime, Medvedev - Schwartzman et Tsitsipas - Isner, sont aussi prévus.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires