Actualisé 25.01.2013 à 10:24

Aménagement du territoireLeuthard précise ses solutions pour le Valais

Au Valais, «le canton le plus touché par la réforme» de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT), la conseillère fédérale propose des solutions pour faire passer la pilule.

Doris Leuthard évoque par exemple «des zones d'affectation différée, ou zones de réserves». Ces zones existent déjà dans les Grisons. «Elles ne peuvent pas être construites avant que le besoin soit avéré; mais elles demeurent privilégiées par rapport aux zones agricoles», explique la ministre de l'environnement vendredi dans une interview parue dans plusieurs quotidiens régionaux romands.

Doris Leuthard précise ainsi ses solutions pour apaiser les craintes des propriétaires valaisans, une semaine après avoir donné une première esquisse dans la presse. «Cette solution est possible pour les propriétaires qui affirment vouloir garder du terrain pour les descendants», poursuit-elle.

Elle rappelle également que le Valais ne sera pas le seul canton touché par les mesures de déclassement. Vaud, le Tessin, le Jura et Fribourg pourrait également être concernés. Mais «tous les cantons, sauf un, approuvent la révision» soumise en votation le 3 mars, souligne la ministre.

La conseillère fédérale PDC répète que l'objectif du contre-projet indirect à l'initiative pour le paysage «n'est pas de limiter le sol à disposition mais de mieux l'utiliser». Et d'avertir que «si on continue comme ça, la Suisse sera totalement bétonnée dans cent ans». (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!