GP de Chine: Lewis Hamilton décroche la pole en Chine
Actualisé

GP de ChineLewis Hamilton décroche la pole en Chine

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) partira en pole position dimanche du Grand Prix de Chine de Formule 1, à côté de son coéquipier allemand Nico Rosberg.

Les pilotes Mercedes ont fait la loi lors des qualifications du Grand Prix de Chine à Shanghaï.

Lewis Hamilton a décroché la pole position devant Nico Rosberg, ne laissant pas beaucoup d'espoir à leurs rivaux pour la course de dimanche.

Pour la troisième fois en trois Grands Prix cette saison, le double champion du monde anglais (2008, 2014) a réussi le meilleur temps des qualifications, sur l'un de ces circuits préférés : déjà cinq pole positions et trois victoires depuis 2007.

«Ce circuit correspond bien à ma façon de conduire, contrairement à d'autres circuits», a réagi Hamilton. «C'est un circuit difficile, avec une grande combinaison de virages, et la course y représente un défi», a ajouté le meilleur pilote du week-end, auteur des meilleurs chronos dans les trois séances d'essais libres.

Sur la piste parfaitement sèche du circuit de Shanghaï, Hamilton a devancé Rosberg d'un souffle (42 millièmes) pour obtenir sa 41e pole position. Statistique encore plus significative, ce sera la 75e fois qu'il partira en première ligne, pour son 151e départ.

Battu, Rosberg s'est dit déçu d'avoir fini à si près de Hamilton: «Un tour de circuit n'est jamais à 100% parfait et quatre centièmes représentent le temps d'un clin d'oeil», a déclaré le vice-champion du monde allemand.

Les Sauber dans le top 10

Derrière les Flèches d'Argent, autour d'une grosse seconde au tour, en pneus tendres, Ferrari et Williams se sont livré une belle bagarre pour les places d'honneur. Ils seront candidats au podium dimanche, derrière des Mercedes a priori intouchables.

Sebastian Vettel, vainqueur en Malaisie fin mars, a terminé 3e de cette séance, à moins d'une seconde d'Hamilton, et devancé de trois dixièmes Felipe Massa, dans la Williams la plus rapide.

Sur une troisième ligne 100% finlandaise, l'autre pilote Williams, Valtteri Bottas, a fait un peu mieux que Kimi Räikkönen dans l'autre Ferrari. Mais «Iceman», en course, est toujours redoutable et visera lui aussi le podium, qui lui avait échappé en Malaisie.

La quatrième ligne sera occupée par un pilote Red Bull, Daniel Ricciardo et par le Franco-Genevois Romain Grosjean (Lotus).

Quant aux Sauber, elles se sont bien débrouillées avec le Brésilien Felipe Nasr et le Suédois Marcus Ericsson, respectivement 9e et 10e sur la grille de départ. Cela faisait depuis novembre 2013, au GP des Etats-Unis à Austin, que l'écurie suisse n'avait plus réussi à placer ses deux pilotes dans le top 10 des qualifications.

Grille de départ:

1re ligne:

Lewis Hamilton (GB/Mercedes)

Nico Rosberg (All/Mercedes)

2e ligne:

Sebastian Vettel (All/Ferrari)

Felipe Massa (Bré/Williams-Mercedes)

3e ligne:

Valtteri Bottas (Fin/Williams-Mercedes)

Kimi Räikkönen (Fin/Ferrari)

4e ligne:

Daniel Ricciardo (Aus/Red Bull-Renault)

Romain Grosjean (F/Lotus-Mercedes)

5e ligne:

Felipe Nasr (Bré/Sauber-Ferrari)

Marcus Ericsson (Suè/Sauber-Ferrari)

6e ligne:

Pastor Maldonado (Ven/Lotus-Mercedes)

Daniil Kvyat (Rus/Red Bull-Renault)

7e ligne:

Max Verstappen (PB/Toro Rosso-Renault)

Carlos Sainz Jr (Esp/Toro Rosso-Renault)

8e ligne:

Sergio Pérez (Mex/Force India-Mercedes)

Nico Hülkenberg (All/Force India-Mercedes)

9e ligne:

Jenson Button (GB/McLaren-Honda)

Fernando Alonso (Esp/McLaren-Honda)

10e ligne:

Will Stevens (GB/Marussia-Ferrari)

Roberto Merhi (Esp/Marussia-Ferrari)

./bds/dlo/ig (afp)

Ton opinion