Mauvais joueur - L’ex-star de FaZe Clan digère mal son éviction
Publié

Mauvais joueurL’ex-star de FaZe Clan digère mal son éviction

Kay veut attaquer en justice la chaîne YouTube qui a conduit à sa chute en dénonçant sa participation à une arnaque à la cryptomonnaie.

Frazier «Kay» Khattri en veut au youtubeur Coffeezilla. Par l’intermédiaire de ses avocats, il lui a demandé le retrait «dans les 24 heures» de toutes les vidéos le mentionnant et de se rétracter publiquement de «toutes les déclarations diffamatoires» à son égard. Pour mémoire, la chaîne YouTube Coffezilla est à l’origine de son exclusion de la prestigieuse structure d’e-sport FaZe Clan après avoir mis en lumière son rôle dans l’arnaque à la cryptomonnaie SaveTheKids.

«Il dit que je lui ai fait perdre des millions de revenus et que si je ne supprime pas mes vidéos, il va me poursuivre»

Créateur de la chaîne YouTube Coffezilla

Coffeezilla ne s’est pas laissé intimider en plaisantant sur l’ultimatum. «Malheureusement les gars, je vais rater la date limite», a-t-il déclaré à ses fans. Pire, il a encore remis une couche sur Kay en l’accusant d’avoir gagné 100 000 dollars avec une autre cryptomonnaie, le MoonPug.

Après son licenciement par FaZe Clan, Kay s’était dit victime du créateur de la cryptomonnaie SaveTheKids qui aurait abusé de sa confiance en modifiant le code juste avant le lancement du jeton numérique. Cette défense lui a valu des moqueries, notamment de la part de xQc, vedette de Twitch fraîchement repentie après avoir fait la promotion de casinos en ligne.

Dans l’affaire du «pump and dump» de la cryptomonnaie SaveTheKids, le quatuor de FaZe Clan mis en cause est accusé d’avoir incité les fans à l’acheter, la valeur de la pièce retombant ensuite à près de 10% de sa valeur d’origine. L’affaire pourrait avoir des suites judiciaires selon des experts, rapporte le site Dexerto. En raison de leur implication, le quatuor pourrait devoir répondre devant les juges de fraude caritative et de blanchiment d’argent.

(laf)

Ton opinion

8 commentaires