France: L’explosion du mortier d’artifice lui arrache la tête
Publié

FranceL’explosion du mortier d’artifice lui arrache la tête

Un accident pyrotechnique a fait un mort et un blessé, dans la nuit de jeudi à vendredi, en Alsace.

Un homme de 25 ans est décédé et un autre a été hospitalisé. (Image prétexte)

Un homme de 25 ans est décédé et un autre a été hospitalisé. (Image prétexte)

Getty

Une soirée s’est terminée de façon tragique, à Boofzheim en Alsace, à l ’occasion du réveillon de la Saint-Sylvestre. Peu après minuit, deux hommes d’une vingtaine d’années qui participaient à la fête ont décidé de sortir pour tirer des feux d’artifice. C’est en s’approchant du mortier après le raté de l’un des engins pyrotechniques que l’accident s’est produit, révèle les «Dernières nouvelles d’Alsace».

L’un des deux compères a été tué sur le coup, quasi-décapité par l’explosion. Son ami a dû être hospitalisé pour des brûlures à la tête. Les autorités départementales ont confirmé qu’un homme de 25 ans avait eu «la tête arrachée» à la suite de «la manipulation d'un mortier». Une enquête a été ouverte afin d’établir les circonstances exactes du drame.

La préfecture du Bas-Rhin, comme celle du Haut-Rhin, avait interdit la vente et l’achat de feux d’artifice pendant tout le mois de décembre. Néanmoins, à minuit, pétards et mortiers ont résonné dans toute l’agglomération de Strasbourg. Des habitants les tiraient de chez eux, le couvre-feu interdisant de sortir à partir de 20h. Trois autres accidents avec des personnes blessées à la main ont été constatés dans des communes du Bas-Rhin durant la nuit.

(mst/afp)

Ton opinion