Actualisé 04.04.2008 à 14:08

Lhassa sera rouverte aux étrangers le 1er mai

La Chine prévoit de juger les émeutiers de Lhassa et de rouvrir la capitale historique du Tibet aux touristes étrangers avant le 1er mai, ont annoncé jeudi les autorités, signalant leur volonté de tourner la page sur les violences récentes, à quatre mois des Jeux olympiques de Pékin.

D'autres régions peuplées de Tibétains pourraient en revanche rester interdites d'accès beaucoup plus longtemps, comme l'ouest de la province du Sichuan, dont la police chinoise interdisait encore jeudi l'accès aux étrangers.

La télévision officielle chinoise a diffusé jeudi des images montrant des Chinois présentés comme des touristes revenir à Lhassa, et l'autorité régionale de tourisme a annoncé que le Tibet serait rouvert aux groupes touristiques étrangers le 1er mai, début d'un congé de trois jours en Chine.

Les manifestants arrêtés lors des émeutes à Lhassa le 14 mars seront, eux, jugés d'ici le 1er mai, a indiqué jeudi le secrétaire adjoint du Parti communiste à Lhassa, Wang Xiangming, cité par le journal officiel «Tibet Commerce». Il a affirmé que 1.280 personnes avaient été arrêtées ou s'étaient présentées d'elles-mêmes aux autorités.

Les autorités chinoises ont barré aux journalistes l'accès à l'immense majorité des territoires tibétains depuis le 14 mars, et ont tenté d'empêcher toute information sur la situation réelle de parvenir à l'étranger. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!