Hockey sur glace - L’hommage touchant de l’ancien gardien de Lugano
Publié

Hockey sur glaceL’hommage touchant de l’ancien gardien de Lugano

Les funérailles du gardien des Blue Jackets de Colombus Matiss Kivlenieks, décédé après un accident avec un feu d’artifice, ont eu lieu jeudi. Elvis Merzlikins y a fait un vibrant hommage.

Le gardien Elvis Merzlikins encore sous les couleurs de Lugano en mars 2019, avant son départ chez les Blue Jackets.

Le gardien Elvis Merzlikins encore sous les couleurs de Lugano en mars 2019, avant son départ chez les Blue Jackets.

Marusca Rezzonico/freshfocus

L’occasion d’un dernier hommage pour les amis et la famille de Matiss Kivlenieks. Les funérailles du gardien des Blue Jackets ont eu lieu jeudi. Entre les différents intervenants, le message d’Elvis Merzlikins a été particulièrement prenant.

Dans sa prise de parole, le Letton, qui a protégé les cages de Lugano depuis 2012 avant de partir jouer pour les Blue Jackets en 2019, a déclaré que son compatriote était un véritable héros. Le 4 juillet dernier, le gardien de 24 ans était décédé d’un traumatisme thoracique après avoir reçu un feu d’artifice en pleine poitrine.

«Il a sauvé mon fils»

Aussi présent au mariage de la fille de leur entraîneur des gardiens, il a été témoin des actes héroïques de son coéquipier, qui lui a sauvé la vie, comme celle de sa femme qui attend un enfant.

«Il a sauvé mon fils [à naître]. Il a sauvé mon épouse et moi, expliquait Merzlikins, sur le site "LNH.com". Il a sauvé plusieurs vies. Si ça n’avait pas été moi, mon épouse ou mon fils, ç’aurait été 50 autres personnes. Il est mort en héros. Ce n’est pas seulement moi qui le dis. Il a arrêté sa dernière rondelle. Le médecin également. S’il avait été assis, ça ne se serait pas produit. Je voulais simplement vous dire qu’il a été un héros. Il a sauvé beaucoup de vies.»

Le gardien est aussi revenu sur la soirée, avant le drame. Il y avait partagé quelques verres et un dernier cigare. «Matiss n’était pas mon ami. Il était mon petit frère», a-t-il encore ajouté durant la cérémonie.

Durant son discours, il a aussi annoncé un immense hommage. Son fils, qui verra le jour en septembre, grâce au geste de Matiss Kivlenieks, portera comme deuxième prénom Matiss.

(Sport-Center)

Ton opinion

1 commentaire