Jura - L’hôpital taillera dans le salaire de ses employés mis en quarantaine
Publié

JuraL’hôpital taillera dans le salaire de ses employés mis en quarantaine

L’établissement hospitalier jurassien est le premier à annoncer une mesure visant le personnel non vacciné, tandis que Berne a évoqué mercredi l’idée de le soumettre à des dépistages répétés.

L’Hôpital du Jura met la pression sur ses collaborateurs non vaccinés.

L’Hôpital du Jura met la pression sur ses collaborateurs non vaccinés.

Archives / Le Matin / Yvain Genevay

Jusqu’ici, un employé de l’Hôpital du Jura qui devait se mettre en quarantaine après avoir été en contact avec une personne positive au Covid-19 touchait l’intégralité de son salaire. Or, selon une information du «19h30», ce ne sera bientôt plus le cas: dès septembre, la paie sera réduite à 80%. Mais seuls les collaborateurs non vaccinés feront les frais de cette nouvelle mesure, parfaitement légale au demeurant, d’après la RTS.

L’hôpital ne s’en cache pas, cette annonce est une manière d’augmenter la couverture vaccinale de son personnel, qui avoisine actuellement 50%. Un membre de la direction évoque aussi la déontologie et le fait que les soignants se doivent de prendre toutes les mesures pour protéger leurs patients. Mais il s’agit aussi de ne pas pénaliser les collaborateurs vaccinés qui seraient appelés à remplacer leurs collègues non vaccinés mis en quarantaine.

La pression augmente

L’annonce suscite le mécontentement des syndicats, mais aussi de l’Association suisse des infirmières et infirmiers qui, bien qu’en faveur de la vaccination, dénonce une forme de pression qu’elle qualifie de contre-productive.

Selon la RTS, d’autres établissements de soins étudieraient eux aussi des mesures visant le personnel non vacciné. Il pourrait s’agir par exemple de le tenir à l’écart des patients à risque. De son côté, la Confédération a évoqué mercredi un renforcement des mesures qui comprendrait, par exemple, l’obligation pour les soignants non vaccinés de se soumettre régulièrement à un test de dépistage.

(jfz)

Ton opinion