Genève - L’Hospice général à la rescousse des artistes précarisés
Publié

GenèveL’Hospice général à la rescousse des artistes précarisés

Vingt bourses sont mises au concours par l’Hospice général à destination des créateurs genevois, usagers de l’institution ou non.

par
Maria Pineiro
Genève le 01.02.2018, Grand Central, Festival Antigel, Concert de Slimka. Le rappeur est l’ambassadeur du projet.

Genève le 01.02.2018, Grand Central, Festival Antigel, Concert de Slimka. Le rappeur est l’ambassadeur du projet.

Georges Cabrera/TDG

La crise liée au Covid-19 a durement impacté certains milieux. Les artistes ont, pour beaucoup, payé un lourd tribut aux mesures mises en place afin de limiter la propagation du virus. Pour tenter un tant soit peu d’aider le secteur, l’Hospice général a décidé de mettre au concours vingt bourses pour des résidences. La moitié est destinée à des créateurs fortement touchés par la crise, l’autre, à des artistes inscrits auprès de l’institution.

Vecteur de lien social

Dans le cadre du projet «Résidences croisées», les dix lauréats seront invités à s’inspirer des réalités des bénéficiaires de l’Hospice général pour créer une œuvre. Pour ce faire, ils iront à la rencontre des usagers de l’institution dans les centres d’action sociale ou les centres d’hébergement pour les requérants d’asile. Avec ce projet, l’Hospice général vise à offrir un soutien à des créateurs précarisés, mais également utiliser l’art comme vecteur de lien social.

Exposition finale

Le rappeur genevois Slimka sera l’ambassadeur de «Résidences croisées». Un jury d’experts sera chargé de sélectionner les lauréats. Les candidats ont jusqu’au 31 juillet pour déposer leur dossier. Les résidences se dérouleront ensuite entre septembre 2021 et janvier 2022. À leur terme, un événement ou des partenariats permettront de mettre en valeur les créations réalisées.

Ton opinion

7 commentaires