Logiciel: L’IA Dall-E repousse les limites des oeuvres d’art

Publié

LogicielL’IA Dall-E repousse les limites des œuvres d’art

L’intelligence artificielle d’OpenAI capable de générer des images réalistes à partir d’instructions textuelles s’est dotée de la nouvelle fonction Outpainting.

«La jeune fille à la perle», dont le tableau original de Vermeer ne montre que le portait en buste d’une jeune femme anonyme, se retrouve dans une cuisine, une fois revisité par l’IA Dall-E.

«La jeune fille à la perle», dont le tableau original de Vermeer ne montre que le portait en buste d’une jeune femme anonyme, se retrouve dans une cuisine, une fois revisité par l’IA Dall-E.

OpenAI

La société OpenAI, active dans le développement en intelligence artificielle, a doté son système Dall-E d’une nouvelle fonctionnalité, la semaine dernière. Baptisée Outpainting, elle permet à son IA, qui génère des images réalistes à partir d’une instruction sous forme de texte, de repousser les limites des œuvres d’art. En pratique, tous les utilisateurs de Dall-E sur ordinateur peuvent désormais imaginer ce qui se trouve au-delà des frontières d’une peinture célèbre «en ajoutant des éléments visuels dans le même style ou en prenant une histoire dans de nouvelles directions – simplement en utilisant une description en langage naturel», explique OpenAI.

Elle donne l’exemple du célèbre tableau «La jeune fille à la perle» du peintre néerlandais Johannes Vermeer (1653-1675) revisité par l’artiste August Kamp à coups d’ajouts de petites sections, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous. Avec à chaque fois la possibilité de retoucher le résultat obtenu.

Un autre utilisateur en a profité pour étendre le célèbre logo du studio de cinéma Paramount.

Tandis qu’un autre a réalisé une version apocalyptique de «La Joconde» de Léonard de Vinci.

Un mème célèbre est aussi passé à la moulinette de la nouvelle fonctionnalité de l’IA d’OpenAI.

Tout comme la célèbre pochette de l’album «Abbey Road» du groupe britannique The Beatles.

Toujours accessible en bêta fermée (les intéressés peuvent s’inscrire sur une liste d’attente pour recevoir une invitation), l’IA Dall-E, qui a aussi inspiré TikTok, est actuellement utilisée par plus d’un million de personnes qui l’utilisent comme outil de création, indique OpenAI. Ils peuvent générer 50 images gratuitement le premier mois, puis 15 images les mois suivants. Une option payante facturée 15 dollars leur permet de générer 115 images supplémentaires.

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

(man)

Ton opinion

3 commentaires