Libération d'une femme ayant tenté d'assassiner le président Ford
Actualisé

Libération d'une femme ayant tenté d'assassiner le président Ford

SAN FRANCISCO - Sara Jane Moore, qui avait tenté d'assassiner le président Ford, a été placée mardi en liberté conditionnelle après 32 ans derrière les barreaux.

Agée de 77 ans, Sara Jane Moore était emprisonnée à la prison fédérale de Dublin, à l'est de San Francisco, où elle purgeait une peine à perpétuité, a précisé le Bureau des prisons. Sa porte-parole Felicia Ponce n'a pas pu indiquer les raisons de sa libération.

Sara Jane Moore était à environ un mètre de Gerald Ford devant un hôtel de San Francisco quand elle lui a tiré dessus le 22 septembre 1975. Alors qu'elle le visait avec son revolver, Oliver Sipple, un ancien Marine handicapé, qui se tenait près d'elle, a réussi à détourner son bras. La balle est passée au-dessus de la tête du président.

Elle avait été arrêtée par la police et des agences des services secrets dans la journée après avoir proféré des menaces par téléphone. Ils avaient saisi alors un pistolet de calibre 45, et l'avait inculpée pour dissimulation d'arme avant de la libérer. Elle avait aussitôt racheté une arme et attendu Ford dans la foule devant l'hôtel Saint- Francis.

Deux semaines avant Sara Jane Moore, une disciple de Charles Manson, Lynette «Squeaky» Fromme, avait tenté de tué le président à Sacramento. (ap)

Ton opinion