Actualisé 06.08.2008 à 07:20

libre circulation des personnes vivant avec le VIH

Les experts du SIDA ont salué la décision des Etats-Unis, qui ont annoncé mardi qu'ils allaient lever les restrictions à l'entrée sur le territoire des malades du SIDA.

Cette interdit datait de deux décennies. Selon eux, les limitations à la circulation de ce type encore appliquée par sept pays freinent la lutte contre le virus.

Le président George Bush a signé la semaine dernière la levée de cette disposition, qui empêchait des étudiants, des immigrants et des touristes infectés de recevoir un visa américain. Des familles voyaient aussi leurs enfants adoptifs bloqués à la frontière par cette mesure.

Sept pays sont totalement fermés aux malades, et 65 imposent des barrières à la circulation de quelques 65 millions de malades dans le monde.

Le Secrétaire Général de l'ONU Ban Ki-moon s'est dit honteux de restrictions comme celles qu'impose son pays d'origine, la Corée du Sud. Il s'exprimait devant les 25.000 responsables internationaux de la lutte contre le SIDA, scientifiques et militants, réunis à Mexico cette semaine. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!