Actualisé 13.11.2011 à 11:26

Equipe de SuisseLichtsteiner satisfait des progrès

La bonne parité obtenue par le Suisse vendredi à l'Arena d'Amsterdam (0-0 face aux Pays-Bas) a réjouit Stephan Lichtsteiner.

de
Marc Fragnière, Amsterdam
Lichtsteiner (à dr.) à la poursuite de Babel, s'est montré enthousiaste par rapport à la prestation suisse à Amsterdam, hier.

Lichtsteiner (à dr.) à la poursuite de Babel, s'est montré enthousiaste par rapport à la prestation suisse à Amsterdam, hier.

Après une bonne nuit de repos, le défenseur latéral droit de la Juventus s'est enthousiasmé à ce propos, à la fin de l'entraînement de samedi. Pièce maîtresse de l'édifice tant chez la Vielle Dame que dans le 0nze d'Hitzfeld, Stephan Lichtsteiner a souligné les mérites de l'équipe de Suisse: «on a fait un match solide. Non seulement défensivement, mais également sur le plan offensif où nous sommes parvenus à nous créer quelques bonnes occases».

Surfant sur la dynamique de groupe si chère au sélectionneur national, le Zurichois a rappelé le parcours réalisé par la Nati version «jeunes loups» depuis le match à Wembley (2-2 face à l'Angleterre): «On a fait un super match contre la Bulgarie. Contre une équipe difficile à manœuvrer comme le Liechtenstein, on a répondu présent. La première mi-temps contre le Pays de Galles a été bonne, puis il y a eu l'expulsion. Contre le Monténégro, malgré le contexte difficile et la déception relative à la non-qualification pour l'Euro 2012, on a réalisé une belle prestation». Il a ensuite salué les progrès: «On est toujours en phase de construction et les joueurs expérimentés comme moi sont là pour guider les jeunes qui ne cessent de progresser».

Au Luxembourg avec sérieux

Moins sexy que le défit proposé à l'Arena vendredi, la prochaine échéance de l'équipe de Suisse est fixée à mardi au Luxembourg. Pas question pour autant pour Stephan Lichtsteiner de jouer les petits bras: «Nous sommes toujours sous pression ! Si l'on n'a pas de résultats, on est tout de suite sous les feux de la critique. Même si on joue sans enjeu les dix prochains mois, on est motivés. On l'a démontré vendredi au niveau de la possession de balle. On a pris des risques offensivement, même à Amsterdam face au vice-champion du monde».

Timm Klose touché au poignet gauche

Le défenseur central de Nuremberg a été victime d’un choc avec Moreno Constanzo à l’entraînement samedi. Il souffrait du poignet gauche. « Je ne sens plus mon pouce », a-t-il confié hilare. « Mais ça n’est certainement pas très grave ».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!