Gland (VD): Lidl promet aux Romands de faire des économies

Actualisé

Gland (VD)Lidl promet aux Romands de faire des économies

Le discounter allemand inaugure jeudi sa 1ère succursale à l'ouest de la Sarine, la 39e du pays.

par
Grégoire Corthay

«La Romandie est une priorité pour nous! Après Gland, nous allons y ouvrir ce mois-ci deux succursales dans le canton de Vaud: une à Renens (le 20 mai) et une autre à Etoy (le 27 mai)», explique Andreas Pohl, directeur général de Lidl Suisse. Sept autres filiales romandes devraient encore voir le jour en 2010, poursuit-il, sans en préciser l'emplacement.

A Gland, sur une surface d'environ 1000 m2, «1800 articles de première nécessité au meilleur prix» seront proposés. Dans cet assortiment, et à la différence du discounter Aldi (douze magasins en Suisse romande), Lidl vendra «entre 30 et 40%» de marques connues (Nestlé, Barilla, Calgon, Persil, Coca, Kinder, bières Boxer, etc.). Pour son magasin de La Côte, Lidl a engagé une trentaine de personnes, pour l'essentiel à 60%.

«L'arrivée de ce nouveau discounter est une bonne c­hose pour les consommateurs», note Nadia Thiongane, économiste à la Fédération romande des consommateurs. Elle salue une alternative au duopole Coop-Migros apte à influencer les prix à la baisse. Aldo Ferrari, secrétaire régional d'Unia Vaud, est moins enthousiaste. Il s'inquiète en particulier du traitement du personnel, «engagé à temps partiel et corvéable à souhait».

Ton opinion