Fribourg: Liebherr investit plus de 200 millions à Bulle

Actualisé

FribourgLiebherr investit plus de 200 millions à Bulle

L'entreprise industrielle Liebherr Machines lance un vaste projet visant à densifier et pérenniser son site de Bulle (FR). Elle créera 300 emplois d'ici à 2020.

La société, qui occupe actuellement 984 collaborateurs, devrait aussi pouvoir doubler son chiffre d'affaires dont le montant était de 380 millions de francs l'an passé. Créée en 1978, elle développe et fabrique des moteurs diesel, des moteurs à gaz, des pompes et moteurs hydrauliques à pistons axiaux ainsi que des systèmes d'injection.

Le groupe familial Liebherr auquel elle appartient a été fondé en 1949 et compte parmi les plus grands fabricants mondiaux d'engins de construction. Il compte au total 39'000 employés dans le monde dont environ 1500 en Suisse.

La production du site gruérien sera élargie, la capacité en stands d'essais des moteurs sera augmentée et les infrastructures de logistique et de services seront agrandies et modernisées, a détaillé vendredi devant la presse Claude Ambrosini, l'un des trois directeurs de Liebherr Machines Bulle.

Gros moteurs

La capacité d'usinage s'accroîtra de 75% pour atteindre 400'000 heures par an. De quoi satisfaire la demande des clients aussi bien internes qu'externes.

L'entreprise investira notamment pour usiner de très gros moteurs pour sa société soeur de Colmar, en France. Elle en fabriquera les pièces, dont le montage se fera en Alsace. Ces moteurs sont destinés à des engins miniers qui sont construits là-bas. De plus, une nouvelle usine dédiée au développement et à la fabrication de systèmes d'injection verra le jour.

L'agrandissement des stands d'essais représente un gros morceau des investissements (84 millions). Parmi les développements importants figurent aussi un nouveau centre de logistique ultra moderne, et l'agrandissement du centre de formation de l'entreprise.

«Nous avons un planning de réalisation serré et comptons sur le soutien des autorités politiques, ainsi que sur nos collaborateurs qui ont déjà démontré à maintes reprises leur engagement», a souligné Claude Ambrosini. Au passage, ce dernier n'a pas manqué - eu égard à la votation de dimanche - de mettre en évidence l'importance de la libre circulation des personnes pour Liebherr Machines. Près de 46% de ses employés sont de nationalité étrangère.

Fleuron fribourgeois

Le gouvernement fribourgeois, plus que ravi de cette bonne nouvelle, s'est déplacé en nombre vendredi à Bulle. «Liebherr fait partie de ces entreprises qui constituent la colonne vertébrale de notre économie, a noté le président du Conseil d'Etat et chef de l'Economie Beat Vonlanthen, saluant le «spectaculaire contrat de confiance qu'elle reconduit avec le canton».

De son côté, le chef de l'aménagement et des constructions Maurice Ropraz souligne que la société a su trouver des solutions pour transformer et agrandir ce qu'elle a déjà à disposition, plutôt que d'opter pour l'expansion.

Georges Godel, en charge des finances, se frotte les mains dans la perspective de voir arriver de nouveaux habitants et contribuables. «Et chez Liebherr, le phénomène est particulièrement réjouissant puisque si mes informations sont bonnes, ce sont près de 90% des collaborateurs qui choisissent de s'installer en pays fribourgeois».

Sur sol suisse, outre Bulle qui est le seul site helvétique dédié à la production, le groupe Liebherr est présent à Daillens (VD), Nussbaumen (AG) et Reiden (LU). Son chiffre d'affaires global est de 9 milliards d'euros (environ 11 milliards de francs). (ats)

Ton opinion