Lien établi entre des infections oculaires et un produit Bausch&Lomb
Actualisé

Lien établi entre des infections oculaires et un produit Bausch&Lomb

Une étude de l'Association médicale américaine (AMA) a conclu à l'existence d'un lien entre une centaine de cas d'infection oculaire et un produit nettoyant pour lentilles fabriqué par la société Bausch and Lomb.

Cette solution appelée Renu MoistureLoc avait été retirée du marché après que des cas d'infection provoquées par le champignon Fusarium keratitis ont été constatés, essentiellement aux Etats-Unis et en Asie.

Selon l'AMA, 164 cas d'infections avaient été constatés sur l'ensemble du territoire américain à la date du 30 juin dont 55 (34%) ont nécessité une transplantation de la cornée.

L'examen d'un groupe de patients a permis de constater que ceux utilisant la solution Renu MoistureLoc avaient 20 fois plus de chances que les autres de contracter cette infection, indique cette étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) mercredi.

Il n'a toutefois pas été constaté de contamination par le Fusarium dans les usines, les entrepôts et les filtres utilisés pour l'élaboration de la solution de nettoyage ni dans les bouteilles scellées.

«Notre enquête et les résultats de tests d'environnement suggèrent que l'exposition au Fusarium est vraisemblablement le résultat d'une contamination exogène des bouteilles de solution de nettoyage ou des boîtes à lentilles survenue hors du processus de fabrication et de stockage, éventuellement au domicile des utilisateurs», souligne l'étude.

«Toutefois, une utilisation de la solution ne répondant pas aux normes minimum ne semble pas être l'explication principale pour cette épidémie», ajoute-t-on de même source.

jld/cg/chv

AFP

Ton opinion