Actualisé 01.12.2019 à 11:50

Lausanne

Lifting vert et piéton pour la Riponne et le Tunnel

Mal aimées mais emblématiques, ces deux places vont montrer un nouveau visage à l'horizon 2026. Les pistes phares ont été choisies ce samedi.

de
frb
C'est la vision de Silvia Gonzalez Porqueres qui a convaincu le jury.

C'est la vision de Silvia Gonzalez Porqueres qui a convaincu le jury.

Plus de végétation et de fontaines, moins de places de parc, des espaces de jeux et des terrasses. C'est en substance ce qui émerge des projets primés lors du concours d'idées lancé par la Ville de Lausanne pour réaménager les places centrales, mais peu engageantes de la Riponne et du Tunnel.

Situées en plein centre de la capitale vaudoise, ces places sont régulièrement qualifiées par le syndic Grégoire Junod «d'échecs urbanistiques». Grises, mêlant parking et piétons, lieux de deal, locaux inoccupés: les défis sont nombreux. Surtout que la place de la Riponne sert aussi de place du marché et de point de ralliement pour les manifestations. Elle est donc importante et stratégique.

Trente-quatre projets étaient en lice pour tenter d'améliorer la situation. Sept ont été retenus pour être jugés en public, samedi à Beaulieu. Une première. Toute la journée, les candidats, urbanistes, paysagistes, architectes, étaient invités à proposer une vision au plus près des souhaits que les Lausannois avaient émis lors de la démarche participative. Quatre habitants et usagers du quartier étaient d'ailleurs membres du jury. Ils ont pu apporter leur expérience pratique, dans une démarche très théorique.

Marché couvert

Devant le public, c'est le projet «In-between» de l'Espagnole Silvia Gonzalez Porqueres qui a remporté la première place de ce concours d'idées. Son travail a convaincu le jury par sa cohérence et la stratégie urbaine, explique la Ville dans un communiqué. La lauréate propose notamment d'ajouter un marché couvert sur la Riponne.

Deux autres propositions, du bureau italien Maura Caturano Architetto e Paesaggista et de l'architecte-urbaniste Valaisane Nathalie Luyet, ont particulièrement plu au jury. Elles seront également utilisées par le service d'urbanisme de la Ville pour élaborer un projet.

Expo publique

Environ 500 personnes sont venues assister au concours samedi, poursuit la Ville. Les 34 projets feront l'objet d'une exposition publique début 2020. (frb/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!