Actualisé 01.04.2008 à 16:52

Ligue des champions: Liverpool-Arsenal, une première

Arsenal et Liverpool vont s'affronter mercredi à Londres dans un quart de finale de la Ligue des champions purement british.

Ce remake de la bataille d'Angleterre promet son lot d'émotion à l'Emirates Stadium. L'autre match du jour mettra aux prises Fenerbahce Istanbul et Chelsea.

Arsenal et Liverpool, deux des grands noms du football anglais, ne se sont encore jamais rencontrés en Coupe d'Europe. Toutes compétitions confondues, ce sera le 200e match de l'histoire entre les deux clubs.

Ils ont chacun été en finale de la Ligue des champions lors des trois dernières saisons: Liverpool en 2005 et 2007, Arsenal en 2006. Mais seuls les «Reds» ont pu brandir le trophée, il y a trois ans à Istanbul au terme d'une finale légendaire contre l'AC Milan (3-3 ap, 3-2 tab). Liverpool possède d'ailleurs le palmarès européen le plus fourni du Royaume-Uni (5 Ligues des champions et 3 Coupes UEFA), alors qu'Arsenal n'a décroché qu'une Coupe UEFA et la défunte Coupe des Coupes.

Trois matches en six jours

Cette saison en championnat, Liverpool et Arsenal avaient fait 1- 1 à Anfield Road en automne, avec des buts de leur maître à jouer respectif, Gerrard et Fabregas. Les deux équipes se retrouveront d'ailleurs dès samedi à Londres en Premier League, avant le match retour des quarts de finale mardi 8 à Liverpool, soit trois duels en six jours!

L'une des clés de la rencontre de mercredi sera la capacité de la défense des «Gunners», dans laquelle Philippe Senderos possède de bonnes chances d'être titularisé, à museler la force de frappe constituée par Fernando Torres et Steven Gerrard. De l'autre côté, Rafael Benitez va sans doute faire évoluer son équipe de manière très compacte, afin de briser la jouerie des hommes de Wenger et les empêcher d'emballer le match.

Après avoir longtemps caracolé en tête du championnat, Arsenal a baissé le rythme, ne gagnant qu'un seul de ses six derniers matches. Conséquence, un recul au 3e rang, à six points de Manchester United. Quant à Liverpool, qui avait enterré ses derniers espoirs en janvier, il se trouve sur une pente ascendante, ayant remporté huit de ses neuf derniers matches.

Chelsea favori

A Istanbul, Chelsea cherchera à conserver ses chances de qualification avant le retour à Stamford Bridge. Les Turcs, qui sont présents à ce niveau de la compétition pour la première fois, n'auront rien à perdre. Avec le soutien de leur public, ils peuvent bousculer les protégés du richissime président Abramovitch.

Pour Nicolas Anelka, qui a porté le maillot de Fenerbahce en 2004/05, ce sera un retour au stade Sükrü-Saracoglu. Chelsea demeure largement favori pour atteindre les demi-finales, où son adversaire serait le vainqueur de la confrontation entre Arsenal et Liverpool. (si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!