Mostra de Venise: Lily-Rose Depp poursuit son entrée dans le cinéma
Publié

Mostra de VeniseLily-Rose Depp poursuit son entrée dans le cinéma

La fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp donne la réplique à Nathalie Portman dans «Planétarium».

1 / 30
Le film «The Woman who left» (La femme qui est partie), du Philippin Lav Diaz, a remporté samedi le Lion d'Or du meilleur film de la 73e Mostra de Venise. (Samedi 10 septembre 2016)

Le film «The Woman who left» (La femme qui est partie), du Philippin Lav Diaz, a remporté samedi le Lion d'Or du meilleur film de la 73e Mostra de Venise. (Samedi 10 septembre 2016)

AFP
Lion d'argent Grand Prix du Jury: «Nocturnal Animals» de l'Américain Tom Ford. (Samedi 10 septembre 2016)

Lion d'argent Grand Prix du Jury: «Nocturnal Animals» de l'Américain Tom Ford. (Samedi 10 septembre 2016)

kein Anbieter
Le Lion d'argent du meilleur réalisateur a été décerné à deux films ex-aequo. Il distingue «Paradise» du Russe Andrei Konchalovsky, à droite, et «La región salvaje» du Mexicain Amat Escalante, à gauche. (Samedi 10 septembre 2016)

Le Lion d'argent du meilleur réalisateur a été décerné à deux films ex-aequo. Il distingue «Paradise» du Russe Andrei Konchalovsky, à droite, et «La región salvaje» du Mexicain Amat Escalante, à gauche. (Samedi 10 septembre 2016)

Keystone

Lily-Rose Depp, fille de Vanessa Paradis et Johnny Depp, a foulé le tapis rouge de la Mostra de Venise après celui du festival de Cannes pour continuer à se faire un nom dans le 7e art.

A 17 ans, la jeune actrice, déjà égérie de Chanel, donne la réplique à Nathalie Portman dans «Planétarium», de la réalisatrice française Rebecca Zlotowski, présenté hors compétition.

PLANETARIUMby teasertrailer

Les deux jeunes femmes campent deux soeurs médiums américaines engagées dans une expérience cinématographique ambitieuse dans le Paris troublé des années 1930. Pour Nathalie Portman, jouer l'amour d'une soeur pour Lily-Rose n'a «pas demandé beaucoup d'efforts»: «Elle est si gentille, et professionnelle, et tellement, tellement douée...»

Début du XXe siècle

«Ce qui m'a intéressée dans ce film-là», a expliqué Lily-Rose en conférence de presse, «c'est que mon personnage n'est pas un être séduisant, c'est une jeune fille très infantile et dont on sent en même temps qu'elle a un pouvoir, elle sait des choses que les autres autour d'elle ne savent pas».

Après avoir livré une étonnante composition d'Isadora Duncan, personnage secondaire du film «La Danseuse» présenté dans la sélection «Un certain regard» en mai à Cannes, le jeune femme filiforme se plonge donc à nouveau dans le début du XXe siècle.

«Je crois qu'il y a quelque chose dans le visage et l'interprétation de Lily-Rose qui est lié aux origines du cinéma, une expressivité qui remonte au cinéma muet», a expliqué Rebecca Zlotowski.

La jeune actrice qui avait débuté au cinéma en 2014 dans «Tusk», de Kevin Smith, avec une apparition au côté de son père, lui donnera à nouveau la réplique dans «Yoga Hosers», une comédie fantastique nettement plus contemporaine. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion