Etats généraux contre la violence: Limiter la vente d'alcool pour juguler la violence
Actualisé

Etats généraux contre la violenceLimiter la vente d'alcool pour juguler la violence

Des idées fortes ont été émises lors de la 2e journée des Etats généraux contre la violence. Les socialistes vont dans le même sens.

Renforcer les contrôles d'interdiction de la vente d'alcool aux mineurs, restreindre les horaires de vente d'alcool et coordonner dans le canton la prévention. Sans omettre la volonté d'accélérer le traitement des dossiers d'individus coupables de violence pour réduire le délai entre l'acte délictueux et la sanction. Tels sont les principaux axes des Etats généraux sur la montée de la violence, tenus lundi matin à Lausanne, qui sont proposés comme pistes à analyser au Conseil d'Etat. Quelque 35 professionnels se sont penchés sur cette problématique, en présence de la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro.

En raison de la causalité constatée entre la montée de la violence et l'excès d'alcool consommé, une des idées est d'interdire la vente d'alcool entre 4 h et 10 h du matin partout. Les permis temporaires de vente d'alcool lors de manifestations ne seraient plus délivrés par les syndics.

Le Parti socialiste lausannois a de son côté proposé lundi des pistes pour renforcer la sécurité publique. Idée principale: interdire la vente d'alcool à l'emporter le soir jusqu'au petit matin. Jacqueline de Quattro se réjouit de ce message. Quant à l'UDC Claude-Alain Voiblet, il s'étonne, mais se félicite de voir les socialistes vouloir s'attaquer à la violence urbaine.»

Frédéric Nejad/ats

Ton opinion