Publié

Hockey sur glaceL’inconnu de la station-service était une star

Une équipe TV américaine a interviewé un automobiliste durant une violente tempête de neige, sans remarquer qu’il s’agissait d’un illustre ancien hockeyeur.

par
Sport-Center
Jarome Iginla, double champion olympique, à l’interview dans une station-service. 

Jarome Iginla, double champion olympique, à l’interview dans une station-service.

Jarome Iginla a pris sa retraite sportive en juillet 2018 après une vingtaine de saisons passées dans la NHL, la ligue professionnelle de hockey sur glace nord-américaine. A 43 ans, l’ancien capitaine des Calgary Flames (1996-2013) et ex attaquant des Pittsburgh Penguins, Boston Bruins, Colorado Avalanche et Los Angeles Kings réside aujourd’hui dans la région de Boston, ville pour laquelle il a d’ailleurs joué durant la saison 2013-2014.

Une équipe TV de Boston, qui tournait un reportage durant une tempête de neige dans le Massachussetts, l’a interpellé dans une station-service pour lui demander ce qu’il pensait des conditions extrêmes qui se sont brutalement abattues sur la région.

Sans se douter un seul instant qu’il ne s’agissait pas d’un simple automobiliste mais d’un «Hall of Famer» (membre du Temple de la Renommée du hockey) et double champion olympique avec le Canada (en 2002 et 2010).

«Iggy» avait d’ailleurs joué un rôle décisif lors des deux finales remportées par le Canada, à chaque fois contre les Etats-Unis. Il avait marqué deux buts et ajouté une passe décisive lors du triomphe 5-2 face aux USA en 2002 à Salt Lake City. En 2010 à Vancouver, c’est lui qui avait délivré la passe décisive sur le but gagnant marqué par Sidney Crosby en prolongation de la finale olympique (3-2 ap).

Une situation qui a plutôt eu l’air d’amuser l’ancien joueur aux 1635 matches en NHL (1368 points). «J’aime l’hiver, j’aime la neige, mais peut-être pas à ce point là. C’est tout de même un peu trop à mon goût», a-t-il répondu aux reporters de la chaîne FOX 25, avant d’ajouter au sujet de sa capacité à rouler sur des routes enneigées: «Je viens du Canada, alors j’ai l’habitude. J’ai des pneus d’hiver sur ma voiture. J’ai grandi avec cela, donc j’ai l’habitude. Si vous ne roulez pas trop vite, c’est faisable.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
7 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Thomas T

10.12.2020 à 14:10

Sympathique cet homme qui répond anonymement à cette interview alors qu'il est célèbre et multimillionnaire.

Menfous

10.12.2020 à 13:24

C’est quoi l’intérêt d’un tel article? Chaîne de télé américaine non diffusée légalement ici donc la plupart des gens en suisse ne peut pas voir l’émission. Je parie que pas grand monde ne connaît ce monsieur non plus.