Actualisé 14.03.2009 à 22:14

Mandat d'arrêtLindsay Lohan serait poursuivie pour conduite en état d'ivresse

L'actrice américaine Lindsay Lohan est visée par un mandat d'arrêt, lié à une affaire de conduite en état d'ivresse remontant à 2007, a annoncé samedi la police de Beverly Hills (Californie, ouest), tandis que l'avocat de la jeune femme a évoqué un «malentendu».

Selon les autorités, le mandat lancé par le tribunal de Beverly Hills contre la comédienne de 22 ans «découle de l'arrestation en mai 2007 de Mlle Lohan pour conduite en état d'ivresse et délit de fuite».«Les circonstances qui ont mené à la décision de lancer un mandat d'arrêt ne sont pas disponibles dans l'immédiat. Nous espérons que Mlle Lohan va se constituer prisonnière pour que cette affaire soit réglée le plus vite possible», ajoute la police de la ville des stars de cinéma, située dans l'ouest de Los Angeles.En mai 2007, l'actrice avait été inculpée pour conduite en état d'ivresse et délit de fuite, à la suite d'un accident de voiture à Beverly Hills. Après un séjour en désintoxication, elle avait été interpellée deux mois plus tard pour conduite en état d'ivresse et possession de cocaïne.Ces affaires lui avaient valu en août 2007 d'être condamnée à un jour de prison -elle n'y avait passé que 84 minutes-, dix heures de travaux d'intérêt général et trois ans de mise à l'épreuve.Le mandat d'arrêt a été lancé contre Lindsay Lohan parce qu'elle n'a apparemment pas respecté les termes de cette mise à l'épreuve, en particulier l'obligation de suivre un programme de sensibilisation aux méfaits de l'alcool, a affirmé le site internet spécialisé dans les célébrités TMZ.com, citant des sources proches de l'affaire.Mais selon l'avocat de la jeune femme, cité par le site de l'émission de télévision «Extra», sa cliente «a respecté tous les termes et conditions de sa mise à l'épreuve et tous les ordres» du tribunal.«Le mandat (...) est de notre point de vue né d'un malentendu qui, j'en suis sûr, va être dissipé la semaine prochaine», a ajouté Shawn Chapman Holley, sans préciser si sa cliente allait se rendre à la police.Pour sa part, le célèbre blogueur de Hollywood Perez Hilton a affirmé avoir reçu un message «exclusif» de Lindsay Lohan dans lequel la starlette proteste de sa bonne foi.«Ce mandat d'arrêt est un montage de toutes pièces, c'est un mensonge horrible. Ca va me faire perdre tous mes contrats. C'est horrible», dit ce message attribué à l'actrice.Une audience judiciaire dans cette affaire est prévue lundi matin, a indiqué le parquet de Los Angeles.Reine des nuits hollywoodiennes, cible favorite des paparazzi, Lindsay Lohan est une ancienne petite fille-star de Disney, considérée comme l'une des actrices les plus prometteuses de sa génération.Mais sa carrière a connu plus de bas que de hauts depuis 2005, entre ennuis judiciaires, séjours en désintoxication et revers professionnels; en 2008, celle qui avait été vue dans «Lolita malgré moi», «La coccinelle revient», «Bobby» ou «The last show», a reçu deux Razzie Awards, les trophées satiriques remis aux pires acteurs de Hollywood. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!