Ourson doré: Lindt perd la première manche contre Haribo
Actualisé

Ourson doréLindt perd la première manche contre Haribo

Lindt & Sprüngli a perdu mardi la première manche dans le conflit qui l'oppose au fabricant de bonbons Haribo.

La chambre de la concurrence du tribunal de Cologne (D) interdit au chocolatier zurichois de continuer de vendre ses oursons emballés dans un papier doré. Le tribunal voit les oursons de Lindt comme une entorse contre les produits du fabricant Haribo, basé à Bonn, qui a fait prévaloir son droit à l'appellation «Goldbär» (ours en or) et qui craint un risque d'amalgame. Cela ne fait aucune différence que Lindt ait renoncé de lui-même à cette appellation pour ne conserver que le nom de «Lindt Teddy», a indiqué la cour.

Avant de connaître le résultat du verdict, les deux entreprises avaient convenu qu'elles allaient recourir jusqu'à la dernière instance juridique. Le tribunal fédéral allemand devra donc statuer in fine. (ats)

Ton opinion