Zurich: Lindt & Sprüngli accroît ses ventes en 2015
Actualisé

ZurichLindt & Sprüngli accroît ses ventes en 2015

Le groupe basé à Kilchberg (ZH) a également accusé des effets de change négatifs à raison de 5,6 points de pourcentage.

Lindt & Sprüngli a réussi à faire fi du franc fort.

Lindt & Sprüngli a réussi à faire fi du franc fort.

photo: Keystone/Martin Ruetschi

Malgré la vigueur du franc, Lindt & Sprüngli a signé un nouvel exercice record en termes de ventes l'an passé. Le chocolatier zurichois, qui s'est notamment renforcé en Amérique du Nord, a dégagé un chiffre d'affaires de 3,65 milliards de francs, 7,9% de plus qu'en 2014.

Hors effets de change, lesquels ont pesé à hauteur de 5,6 points de pourcentage, les revenus ont bondi de 13,5%, a précisé jeudi l'entreprise établie à Kilchberg. La croissance organique est pour sa part ressortie à 7,1%, une valeur conforme à l'objectif d'une croissance de 6 à 8%.

Lindt & Sprüngli se félicite de la performance d'autant plus que celle-ci est intervenue dans un environnement de marché exigeant et une année marquée du sceau de l'incertitude. Outre le franc fort et les écarts monétaires, l'exercice sous revue a aussi été placé sous le signe de prix élevés pour les matières premières entrant dans la fabrication du chocolat.

De plus, d'importants clients du groupe ont procédé à des réorganisations, alors que la menace terroriste, les craintes de déflation et les inquiétudes en matière d'emploi ont continué de peser sur le climat de consommation, note le chocolatier des rives du lac de Zurich.

En dépit de ces éléments, l'entreprise est parvenue à générer des revenus dont la croissance a une nouvelle fois largement dépassé celle de l'ensemble du marché.

Forte croissance en Grande-Bretagne

Ventilées selon les régions, les ventes ont affiché une progression organique de 5,4% en devises locales en Europe. Si tous les pays ont contribué à cette croissance favorable, Lindt & Sprüngli met en exergue la performance réalisée en Grande-Bretagne, ainsi que celle de ses filiales allemande et française, les plus importantes du groupe sur le Vieux Continent.

Dans les Amériques, la croissance organique s'est hissée à 7,9%. L'intégration du confiseur américain Russell Stover/Whitman's - la plus importante acquisition de l'histoire du groupe - se poursuit comme prévu. Dans ce cadre, Lindt & Sprüngli indique avoir abandonné les activités non rentables et renoncé à certaines promotions qui ne correspondaient pas à sa stratégie.

Pour mémoire, Lindt & Sprüngli a finalisé le rachat de Russel Stover, fabricant devenu célèbre avec le film «Forrest Gump», en septembre 2014. L'acquisition, qui s'est montée à environ 1,5 milliard de francs, a propulsé le chocolatier zurichois au troisième rang sur le marché nord-américain, sur lequel il était déjà présent avec les marques Lindt et Ghirardelli.

Dans les autres régions de la planète, l'entreprise zurichoise a vu ses ventes s'étoffer de 11,4%. Elle se réjouit notamment de la vigoureuse croissance affichée par ses filiales australienne, japonaise, russe et brésilienne.

Bonne performance des boutiques

Le segment Global Retail, lequel réunit les propres magasins du groupe, a pour sa part poursuivi son expansion étoffant son réseau de 54 nouvelles boutiques, dont 16 uniquement au Brésil. Ce canal de vente a généré plus de 10% du chiffre d'affaires total. Portant le succès financier de la société, cette unité contribue aussi à accroître la visibilité commerciale des marques de Lindt & Sprüngli à travers le monde.

Pour l'ensemble de l'exercice 2015, avec la première consolidation de Russell Stover/Whitman«s sur douze mois, le groupe table sur une marge d'exploitation au moins au niveau de celle de l'année précédente, malgré les coûts uniques d'intégration du confiseur américain et une charge liée à l'amortissement de l'écart d'acquisition (goodwill).

Pour mémoire, Lindt & Sprüngli avait réalisé en 2014 un nouvel exercice record. Alors que le chiffre d'affaires s'était fixé à 3,39 milliards de francs, le bénéfice net avait atteint 342,6 millions. L'entreprise de Kilchberg dévoilera ses résultats détaillés le 8 mars. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion