Actualisé 14.01.2014 à 08:20

Confiserie

Lindt & Sprüngli augmente ses ventes de 8%

Le chocolatier zurichois Lindt & Sprüngli a gagné des nouvelles parts de marché l'an dernier dans tous les pays et dans toutes les catégories de produits.

Par rapport à 2012, son chiffre d'affaires a crû de 8% à 2,833 milliards de francs.

«Avec une croissance organique en monnaies locales de 8,6%, le groupe dépasse l'objectif stratégique de croissance à long terme fixé à 6-8%», a-t-il indiqué mardi dans un communiqué. En francs, la progression est de 8%.

Les cotations un peu plus faibles de différentes monnaies (dollar, livre) n'ont pu être entièrement compensées par le cours en légère hausse de l'euro. Ceci a affecté le chiffre d'affaires consolidé exprimé en francs à hauteur d'environ 20 millions.

Croissance à l'exportation

Sur le marché domestique, la filiale suisse a élargi ses parts de marché dans le segment des tablettes et des pralinés, grâce à une bonne augmentation du chiffre d'affaires. En parallèle, la croissance à l'exportation atteignait des taux à deux chiffres.

«Sur les principaux marchés européens, largement saturés, comme l'Allemagne et la France, Lindt & Sprüngli a affiché une fois de plus une augmentation du chiffre d'affaires nettement supérieure à la moyenne du marché, ce qui consolide encore la position leader», peut-on lire dans le communiqué.

En Amérique du Nord, plus forte contribution au chiffre d'affaires, le groupe zurichois a affiché de nouveau une croissance à deux chiffres. Une progression de même ampleur a été enregistrée en Angleterre. En Italie, les ventes ont augmenté faiblement mais le groupe a consolidé sa position dans ce marché en recul.

La division «Global Retail», qui englobe notamment le réseau de boutiques en propre, joue un rôle de plus en plus «important», a expliqué Lindt & Sprüngli. Sa part au chiffre d'affaires du groupe se monte désormais à 9%.

Marge bénéficiaire en hausse

Pour l'exercice 2013, le chocolatier s'attend à une hausse de la marge bénéficiaire d'exploitation dans le segment supérieur de la fourchette annoncée de 20 à 40 points de base. Au 1er semestre 2013, le bénéfice net avait bondi sur un an de 40,2% à 48,8 millions. En 2012, le résultat a progressé de 10,3% à 271,9 millions.

A la Bourse suisse, l'action a ouvert à la hausse. Le groupe publiera ses résultats détaillés le 11 mars. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!