Actualisé 19.01.2010 à 13:18

Consommation

Lindt & Sprüngli est chocolat

La faible consommation mondiale et des distributeurs prudents ont pesé sur les ventes du chocolatier Lindt & Sprüngli en 2009.

Le groupe zurichois actif dans la gamme supérieure du chocolat a réalisé un chiffre d'affaires de 2,52 milliards de francs l'an dernier, en baisse de 1,9% par rapport à 2008.

Les cours des devises ont été un autre obstacle pour le groupe. En monnaies locales, le chiffre d'affaires a en effet progressé de 2,3%, précise Lindt & Sprüngli dans un communiqué diffusé mardi.

Qualifiant néanmoins l'exercice de «satisfaisant», Lindt & Sprüngli estime avoir gagné des parts de marché dans un secteur chocolatier globalement faible l'an dernier.

Le groupe souligne que le chiffre d'affaires a été supérieur à la moyenne du marché aux Etats-Unis et au Canada, notamment pendant le deuxième semestre. En Europe, il a en revanche souffert d'une politique d'approvisionnement «très prudente» du côté du commerce.

La présence de plus en plus forte des hard discounters a aussi compté dans les difficultés du groupe, dans la mesure où Lindt & Sprüngli ne place pas ses produits dans ce segment. A cela s'est ajouté une hausse de la demande de marques propres.

Embellie en 2010

La crise dans le transport aérien n'a pas épargné Lindt & Sprüngli: ses ventes dans le «duty free» ont ralenti en raison d'une baisse du nombre de passagers l'an dernier.

Le résultat d'exploitation (EBIT) est attendu dans le bas de la fourchette communiquée au printemps dernier, à savoir entre 260 et 280 millions de francs, annonce Lindt & Sprüngli, qui publiera ses résultats définitifs le 16 mars.

Le groupe envisage une amélioration de ses affaires au cours de 2010, misant sur une reprise progressive de la consommation mondiale. Il table pourtant sur une situation toujours difficile sur le marché des matières premières, surtout pour le cacao. L'incertitude sur le marché des devises et un climat de consommation encore timide ne seront pas non plus à négliger.

Dans ce contexte en demi-teinte, le fabricant chocolatier compte maintenir sa stratégie d'expansion et de gain de parts de marché. Le groupe choisira de n'adapter que ponctuellement ses prix, annonce-t- il.

A la Bourse suisse, l'action nominative de Lindt & Sprüngli était dans le rouge mardi en ouverture de séance, cédant plus de 1,5% à 25'570 francs. Le titre se reprenait toutefois déjà à 9h20, ne perdant plus que 0,8% à 25'805 francs.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!