Mondiaux de hockey: Lindy Ruff: «Il y aura beaucoup d'outsiders»
Actualisé

Mondiaux de hockeyLindy Ruff: «Il y aura beaucoup d'outsiders»

Dimanche, le Canada a torpillé la Norvège (5-1), mais les difficultés ne font que commencer, selon le coach Ruff.

par
Julien Caloz
Kloten

– 20minutes online. Lindy Ruff, le Canada a gagné ce soir (n.d.l.r.: dimanche) pour la 5e fois en autant de rencontres. Avez-vous encore du travail dans cette équipe?

– Lindy Ruff. Oui, nous avons parlé à l'entraînement de quelques détails que nous devons encore régler, notamment en phase de transition. Et puis, trois joueurs ont été ajoutés à l'effectif en cours de tournoi, cela n'est jamais évident.

– Le groupe n'a effectué que très peu d'entraînements avant le tournoi. Comment expliquer l'efficacité immédiate de vos joueurs?

– Les gars connaissaient les «plans» avant de se réunir. En fait, il n'y a pas vraiment eu de surprise. Notre façon de fonctionner est très proche de celle des clubs de NHL (n.d.l.r.: Ruff entraîne les Sabres de Buffalo).

– La NHL n'est pas terminée. Washington est encore en compétition, et la Russie n'a pas pu rapatrier sa star Ovechkin. Soulagé?

– Je n'y accorde qu'une importance relative. Honnêtement, la Russie a une superbe équipe, même sans Alexander Ovechkin. Et les play-off de NHL privent aussi le Canada de plusieurs joueurs.

– Avez-vous une idée de l'équipe qui pourra vous battre dans ce Mondial?

– Je n'ai pas eu l'occasion de regarder toutes les rencontres du tournoi, mais des équipes comme la Finlande, la Russie et surtout la République tchèque de Zbynek Michalek des Phoenix de Coyotes (27 points en 82 matches) peuvent nous poser problème. Il y aura beaucoup d'outsiders. De plus, dès les quarts de finale, tout se joue sur un seul match, et nous ne sommes pas à l'abri d'une déconvenue.

Ton opinion