Sondage SSR - L’initiative «99%» ne part pas sur les chapeaux de roue
Publié

Sondage SSRL’initiative «99%» ne part pas sur les chapeaux de roue

Alors que le mariage pour tous semble provoquer l’adhésion, le texte des Jeunes socialistes ne part pas avec les faveurs habituelles données en début de campagne aux initiatives.

La campagne va entrer dans ses semaines les plus chaudes et les résultats peuvent encore évoluer.

La campagne va entrer dans ses semaines les plus chaudes et les résultats peuvent encore évoluer.

Initiative 99%

Les résultats du premier sondage de la SSR, publiés vendredi matin, sont plus ou moins dans la lignée de ceux du premier sondage 20 minutes/Tamedia, sortis il y a une semaine. Selon la SSR, le mariage pour tous serait accepté par 69% de la population (Tamedia: 64%).

Les églises disent oui

Les différentes églises ont été sondées: les réformés et les catholiques accepteraient largement le texte (66 et 67% de oui), alors que les «autres communautés chrétiennes» (évangéliques, par exemple), ne sont que 24% à prévoir de donner leur bénédiction au mariage des couples de même sexe. C’est chez les «sans confession» que l’acceptation est la plus large (77%). Les habitants des régions rurales et ceux des villes ont des taux d’acceptation similaires.

Taxer les riches: pas sûr

La tâche s’annonce ardue pour l’initiative «99%» des Jeunes socialistes, qui vise à taxer les hauts revenus du capital. Alors que d’habitude les initiatives populaires démarrent fort dans les sondages avant de voir leurs soutiens s’effriter, celle-ci montre des résultats déjà très serrés. Selon la SSR, 46% des sondés diraient oui, 44% diraient non (45% de oui et 49% de non chez Tamedia).

«En comparaison avec le sondage Tamedia publié la semaine dernière, le résultat est encore meilleur. Notons que le sondage SSR a été mené sur une plus longue période et avec davantage de participant·e·s», réagissent les Jeunes socialistes, qui veulent encore intensifier leur campagne.

Ils semblent pouvoir compter sur le soutien de ceux qui ont des bas revenus: 67% de ceux qui vivent dans un ménage avec un revenu inférieur à 3000 francs ont répondu oui au sondage. En revanche, 59% de ceux qui vivent dans un ménage avec un revenu supérieur à 11’000 francs ont dit non. Le sondage montre par ailleurs que le soutien s’annonce plus important dans les zones rurales plutôt qu’urbaines.

(ywe)

Ton opinion

97 commentaires