Football: L’inter assure et l’Atalanta impressionne

Publié

FootballL’inter assure et l’Atalanta impressionne

Les Milanais ont passé cinq buts à Benevento et se placent en tête, tout comme les Bergamasques qui ont battu la Lazio.

Romelu Lukaku a inscrit un doublé mercredi soir.

Romelu Lukaku a inscrit un doublé mercredi soir.

Keystone

L’Inter Milan, après les sueurs froides initiales contre la Fiorentina (4-3), a enchaîné mercredi dans les grandes largeurs chez le promu Benevento de Filippo Inzaghi (5-2), avec un Lukaku affamé et un Hakimi déjà affûté.

Il a fallu moins de 30 secondes aux hommes d’Antonio Conte pour prendre les devants grâce à «Big Rom», à la réception d’un centre de Hakimi, dans ce match en retard de la 1re journée. L’entente entre le Belge et le Marocain, arrivé du Borussia Dortmund, avait déjà remis l’Inter en selle contre la Fiorentina et semble partie pour faire des étincelles cette saison.

3-0 à la 28e

L’Inter, ainsi lancé, a continué à martyriser la fragile défense de Benevento. Gagliardini a doublé la mise d’une belle volée (25e) avant d’offrir à Lukaku son deuxième but de l’après-midi (28e). Hakimi a ensuite profité de la lenteur de la défense pour ouvrir son compteur de buts (42e) avant que Lautaro Martinez, entré en seconde période, y aille de son but d’une frappe à l’entrée de la surface (71e).

Trop facile, sans doute, pour l’Inter qui s’est aussi illustré par de coupables erreurs de déconcentration. Benevento en a profité pour limiter l’ampleur de l’humiliation grâce à un doublé de Caprari (34e, 76e), aidé par le gardien milanais Handanovic et une défense centrale statique. Le promu ne fut même pas loin d’ajouter un ou deux buts qui auraient sans doute assombri l’après-midi milanaise.

Avec six points en deux matches, l’Inter rejoint en tête du classement Naples, l’AC Milan, Hellas Vérone et l’Atalanta.

L’Atalanta frappe fort

L’Atalanta qui a frappé fort en allant s’imposer (4-1) au Stadio Olimpico de Rome face à la Lazio.

Redoutable devant la cage romaine en première période, la «Dea», avec Remo Freuler titulaire, a concrétisé quasi toutes ses occasions des 45 premières minutes pour prendre le large à la pause (3-0).

Mais les Bergamasques avaient tout lieu de rester méfiants: avec la même avance la saison dernière à la mi-temps, ils s’étaient fait rejoindre par la Lazio 3-3 en seconde période.

«Papu» Gomez deux fois

Felipe Caicedo, en réduisant la marque (1-3, 57e) pour les Romains, a d’ailleurs tenté d’agiter ce souvenir. Mais le meneur de jeu de l’Atalanta, «Papu» Gomez, l’a vite chassé d’une magnifique frappe (1-4, 61e), pour signer son second but de la soirée (son troisième en deux journées).

L’Atalanta, avec deux victoires en deux matches, rejoint le peloton de tête composé de Naples, l’Inter Milan, le Hellas Vérone et l’AC Milan, tous avec 6 points.

La Lazio, elle, va devoir rapidement digérer cette claque pas forcément méritée au vu du jeu développé: les Laziali accueillent dès dimanche l’Inter Milan.

Première pour La Spezia

Trois matches de la 1re journée avaient été reportés à ce mercredi en raison des campagnes européennes estivales de l’Inter et de l’Atalanta et des barrages d’accession tardifs disputés par La Spezia.

Ce dernier, en s’imposant face à l’Udinese à dix contre onze (2-0), a d’ailleurs décroché une victoire historique, la première en Serie A de son histoire.

(AFP)

Ton opinion

4 commentaires