Football - L’interview «zlatanesque» d’Ibrahimovic
Publié

FootballL’interview «zlatanesque» d’Ibrahimovic

Dans un entretien accordé à «France Football», le géant suédois y est allé de sa franchise habituelle. Extraits de bons mots.

par
Sport-Center
Zlatan Ibrahimovic a souligné: «je manque au palmarès du Ballon d’or».

Zlatan Ibrahimovic a souligné: «je manque au palmarès du Ballon d’or».

REUTERS

«Si vous parlez des qualités intrinsèques, je n’ai rien de moins qu’eux.» Voici une des perles parmi quelques autres que Zlatan Ibrahimovic a lâchées lors d’une interview publiée par le magazine «France Football». Dans ce cas précis, le Suédois de 39 ans joue au jeu de la comparaison avec Messi et Ronaldo. «Oui, je n’ai pas gagné la Ligue des champions. Mais je ne sais pas comment vous calculez les choses. Je ne suis pas obsédé par ça. Vous pensez que j’aurais été un meilleur joueur si je l’avais gagnée?» relance le joueur de l’AC Milan.

«Ça fait partie de mon job. Je ne l’ai pas choisi, mais quand tu es aussi bon que moi, ça vient tout seul et il faut assumer.»

Zlatan Ibrahimovic et la célébrité.

Dans le même ordre d’idées et l’absence de Ballon d’or dans son armoire à trophées, le Suédois préfère la version «je manque au palmarès du Ballon d’or», à celle arguant que le «Ballon d’or me manque».

À la question de savoir s’il a commis des erreurs, Zlatan Ibrahimovic a donné une réponse cinglante. «Je fais des erreurs tous les jours. Comme maintenant, vous parler, c’est une erreur», a-t-il répondu en rigolant.

Jamais avare de bons mots, le Suédois ne se dit pas fatigué par les lumières des médias, des supporters et les avis que chacun peut émettre sur lui. «Ça fait partie de mon job. Je ne l’ai pas choisi, mais quand tu es aussi bon que moi, ça vient tout seul et il faut assumer.»

Vers une retraite paisible

Encore une petite pour la route. Un commentaire sur sa sortie parisienne. Zlatan Ibrahimovic était parti en affirmant son désormais célèbre: «Je suis arrivé comme un roi, je suis reparti comme une légende.» L’arrivée de la légende Messi au PSG inspire le Suédois. «J’ai écrit mon histoire avec le PSG. Il est temps que quelqu’un d’autre laisse sa devise inscrite dans la pierre. J’ai écrit la mienne. Personne ne peut la récupérer, il faudra qu’ils en trouvent une autre.»

Zlatan Ibrahimovic n’est pas encore à la retraite, mais il sait déjà de quoi elle sera faite. «Après ma carrière, je veux juste disparaître et profiter de ma vie», termine-t-il.

Ton opinion