Football: Lionel Messi débouté de sa demande de non-lieu
Actualisé

FootballLionel Messi débouté de sa demande de non-lieu

La justice a rejeté une demande de non lieu de l'attaquant du FC Barcelone, mis en examen pour une fraude fiscale estimée à 4,8 millions de francs qui pourrait entraîner son renvoi devant un tribunal au côté de son père.

L'audience provinciale de Barcelone, saisie en appel par le footballeur argentin, a décidé de maintenir les poursuites le visant, dans un arrêt rendu lundi, en dépit de réquisitions de non lieu rendues par le parquet, selon lesquelles Lionel Messi ne suivait pas de près la gestion de son patrimoine.

«S'il est bien compréhensible qu'un joueur de cette importance ne soit pas au courant des détails de gestion d'un patrimoine millionnaire» il y a dans le cas de Messi des éléments «de dette fiscale», estime la juridiction d'appel dans cet arrêt.

Messi et son père Jorge Horacio Messi sont soupçonnés depuis 2013 d'avoir fraudé à hauteur de 4,16 millions d'euros, correspondant à des impôts sur des revenus tirés du droit à l'image du joueur entre 2007 et 2009 perçus par des sociétés écran basées au Belize et en Uruguay, considérés à l'époque comme des paradis fiscaux.

Son père avait finalement admis sa responsabilité mais assuré qu'il agissait seul et que son fils était tenu complètement à l'écart de la gestion de ces fonds.

Mais le juge en charge du dossier et le Trésor public ont rejeté cet argumentaire, un refus contre lequel Messi a fait appel devant l'audience provinciale.

Pour la justice, Messi aurait pu «avoir connaissance de l'irrégularité des contrats qu'il signait et des déclarations où il avait omis de déclarer les revenus soumis à l'impôt», selon l'arrêt.

Les parties en cause doivent désormais présenter leurs mémoires écrits avant un éventuel renvoi devant le tribunal en vue de l'ouverture d'un procès.

Lionel Messi, quatre fois ballon d'Or, serait l'un des quatre sportifs les plus riches du monde selon le magazine américain Forbes, qui a estimé en 2014 ses revenus à 64,7 millions de dollars (49,6 millions de francs). (afp)

Ton opinion