E-sport  - L’irrésistible ascension du jeu compétitif sur mobile
Publié

E-sport L’irrésistible ascension du jeu compétitif sur mobile

Le record d’audience du tournoi FFWS fin mai témoigne du boom du segment mobile au sein de l’e-sport.

par
Loïc Gebhard
L’e-sport sur mobile favorise aussi l’émergence de pléthore de compétitions locales et régionales. (Image d’illustration)

L’e-sport sur mobile favorise aussi l’émergence de pléthore de compétitions locales et régionales. (Image d’illustration)

AFP

Plus fort que «Fortnite» et «League of Legends»: c’est ce que le tournoi sur mobile Free Fire World Series (FFWS) a réussi à faire le 30 mai en enregistrant un pic de 5,4 millions de spectateurs lors de ses finales à Singapour. Un record pour un événement e-sport en direct.

En comparaison, le Mondial du battle royale d’Epic Games et les Worlds de «LoL» en 2019 ont affiché respectivement des pics à 2,3 et 3,9 millions de viewers, selon Esports Charts. Historique, la marque atteinte par le titre de Garena témoigne de l’explosion du jeu compétitif sur smartphones.

Asie et Amérique du Sud

Au niveau mondial, le mobile est ainsi le segment de l’e-sport qui connaît la plus forte croissance, relève le cabinet Niko Partners dans un rapport. Si le secteur reste dans l’ombre du PC et des consoles en Europe et aux États-Unis, il connaît en revanche un développement fulgurant en Asie et en Amérique du Sud, notamment dans les pays émergents. Les raisons? Un faible coût d’entrée et des téléphones toujours plus puissants. Reflet de cet essor, c’est le Brésil et l’Inde qui ont constitué la plus grande part des audiences du FFWS, bien que la Chine domine le marché global.

AFP

Un marché très lucratif

À très court terme, les revenus issus des jeux e-sport sur mobile (19,5 milliards de dollars en 2019) devraient même dépasser ceux du PC, selon les experts. Et les éditeurs ne s’y trompent pas, sortant désormais systématiquement une version portable de leurs plus grands succès, comme «PUBG Mobile» ou «COD: Mobile».

Ton opinion

1 commentaire