Actualisé 28.01.2009 à 16:13

Election au Conseil d'Etat de Neuchâtel

Liste commune de cinq candidats pour le POP et Solidarités

Le POP et Solidarités présenteront une liste commune de cinq candidats au premier tour de l'élection au Conseil d'Etat à Neuchâtel.

Les deux partis n'ont pas de représentant au gouvernement. Au Grand Conseil, ils forment un groupe parlementaire avec les Verts.

La liste commune pour le premier tour de l'élection, prévu le 5 avril, comporte les noms de trois membres du POP, dont le conseiller communal chaux-de-fonnier Jean-Pierre Veya et son homologue loclois Cédric Dupraz. La députée au Grand Conseil Marianne Ebel sera un des deux candidats de Solidarités.

La liste POP-Solidarités porte à 21 le nombre de candidats déclarés à ce jour pour l'élection au Conseil d'Etat. Le PS, le Parti libéral-radical (PLR) ainsi que l'UDC présenteront chacun une liste de cinq noms. Les Verts s'en tiennent pour l'heure à la candidature unique de Fernand Cuche, qui brigue un deuxième mandat.

La Chancellerie d'Etat a fixé au 16 février l'échéance du délai de dépôt des listes. Les Verts n'ont pas exclu l'ajout d'ici là d'un ou plusieurs co-listiers aux côtés de Fernand Cuche. Le Parti démocrate-chrétien (PDC), qui n'est représenté ni au gouvernement ni au parlement, pourrait également présenter des candidats.

Gauche majoritaire

Dans sa composition actuelle, le Conseil d'Etat inclut deux socialistes (Jean Studer, Bernard Soguel), un Vert (Fernand Cuche), un radical (Roland Debély) et une libérale (Sylvie Perrinjaquet). Cette dernière ainsi que Bernard Soguel ont annoncé leur retrait du gouvernement.

Parmi les trois candidats sortants qui briguent un nouveau mandat, seul Jean Studer paraît assuré de sa réélection. La droite ne dissimule pas son intention de reprendre le siège perdu en 2005 au profit de Fernand Cuche. Les partis libéral et radical ont fusionné en juin 2008 pour renforcer leur poids électoral.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!