Covid-19 - L’Italie met fin à la quarantaine pour les touristes européens
Publié

Covid-19L’Italie met fin à la quarantaine pour les touristes européens

Dès dimanche, plus besoin de respecter la mini-quarantaine de 5 jours pour voyager en Italie. But: relancer le tourisme.

L’Italie compte beaucoup sur les touristes étrangers pour relancer son économie, alors que le secteur touristique représente environ 13% de son PIB. 

L’Italie compte beaucoup sur les touristes étrangers pour relancer son économie, alors que le secteur touristique représente environ 13% de son PIB.

AFP

L’Italie a annoncé vendredi la fin de la mini-quarantaine de cinq jours imposée jusqu’ici aux voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne, dans le but affiché de relancer son secteur touristique.

«Le ministre de la Santé Roberto Speranza a signé une ordonnance qui prévoit l’entrée en provenance des pays de l’Union européenne, de la zone Schengen, de Grande-Bretagne et d’Israël avec un test (anti-Covid, ndlr) négatif, annulant ainsi le système actuellement en vigueur de mini-quarantaine», a indiqué son ministère dans un communiqué. Cette mesure entrera en vigueur à partir de dimanche.

L’Italie compte beaucoup sur les touristes étrangers pour relancer son économie, alors que le secteur touristique représente environ 13% de son PIB. La péninsule a particulièrement souffert de l’épidémie de Covid-19, qui a entraîné en 2020 la pire récession depuis l’après-guerre, et cherche à se relever le plus rapidement possible en assurant aux touristes étrangers des règles simples et claires pour leur permettre d’entrer dans le pays.

Vols Covid-free

Dans ce contexte, le ministre de la Santé a également annoncé l’ouverture de nouveaux aéroports aux vols «Covid-free» en provenance de davantage de pays. Jusqu’à présent ce système de vols Covid-free, prévoyant un test négatif au départ et un autre à l’arrivée, fonctionnait entre les États-Unis et les aéroports de Rome et Milan. Il est désormais étendu aux aéroports de Venise et Naples et concerne également le Canada, le Japon et les Émirats arabes unis.

Les restrictions concernant les voyageurs en provenance du Brésil sont maintenues, selon la même source, avec interdiction d’entrée sur le territoire italien, sauf dans des cas précis et limités.

(AFP)

Ton opinion

49 commentaires