Guerre en Ukraine: Les défenseurs d’Azovstal ont reçu l’ordre de Kiev de se rendre

Guerre en UkraineLes défenseurs d’Azovstal ont reçu l’ordre de Kiev de se rendre

Suivez l'actualité du conflit et les tensions entre Moscou et l'Occident.

par
AFP

Ton opinion

vendredi, 20.05.2022
11:22

Les défenseurs d’Azovstal ont reçu l’ordre de Kiev de se rendre d’arrêter de combattre

Les derniers soldats ukrainiens retranchés dans l’aciérie Azovstal, à Marioupol, ont reçu l’ordre de Kiev d'«arrêter de défendre la ville», a déclaré un des commandants, dans un message vidéo, vendredi. «Le commandement militaire supérieur a donné l’ordre de sauver les vies des militaires de notre garnison et d’arrêter de défendre Marioupol», a déclaré Denys Prokopenko, commandant du régiment Azov, une des unités ukrainiennes présentes dans l’aciérie.

AFP
10:36

Moscou dit avoir presque achevé la conquête de la région de Lougansk

Le ministre russe de la Défense a assuré vendredi que la conquête de la région ukrainienne de Lougansk (est) était presque achevée, et que 1908 militaires ukrainiens retranchés sur le site sidérurgique d’Azovstal de Marioupol s’étaient rendus.

«La libération de la république populaire de Lougansk est presque achevée», a déclaré Sergueï Choïgou lors d’une réunion avec les cadres de son ministère et de l’armée retransmise à la télévision.

Juste avant le début de son offensive en Ukraine, lancée le 24 février, Moscou a reconnu l’indépendance des régions séparatistes du Donetsk et de Lougansk, dont une partie est contrôlée depuis 2014 par les prorusses.

AFP

10:29

Soldat russe jugé pour crimes de guerre: verdict attendu le 23 mai

Le soldat russe jugé à Kiev, pour crime de guerre en Ukraine, «n’est pas coupable», a affirmé son avocat, au troisième jour de ce premier procès du genre, depuis le début de l’invasion russe dont le verdict sera annoncé lundi.

«Comte tenu de toutes les preuves et témoignages, je crois que M. Chichimarine n’est pas coupable du crime dont il est accusé», a dit Viktor Ovsiannykov, demandant aux juges «d’acquitter (son) client», qui s’est lui dit «(être) sincèrement désolé» d’avoir tué un homme de 62 ans, dans le nord-est de l’Ukraine. Le verdict du procès est attendu lundi.

22:32

Cinq pays occidentaux soutiennent l’action judiciaire de l’Ukraine

Les responsables de la justice de cinq pays occidentaux, formant l’alliance dite des «Five Eyes», ont annoncé jeudi soutenir l’action judiciaire de l’Ukraine visant à juger les crimes de guerre liés à l’invasion russe.

Les ministres de la Justice ou procureurs généraux des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Australie, du Canada et de la Nouvelle-Zélande ont fait savoir dans un communiqué «soutenir» l’action de la procureure générale d’Ukraine Iryna Venediktova visant à faire rendre des comptes aux responsables de «crimes de guerre commis pendant l’invasion russe».

AFP

L’Ukraine a ouvert des milliers de dossiers de crimes de guerre commis selon Kiev par les soldats russes depuis le 24 février – et un premier procès s’est ouvert cette semaine. «Nous soutenons la quête de justice de l’Ukraine et via d’autres enquêtes internationales, notamment la Cour pénale internationale» et d’autres instances, ont-ils déclaré dans leur communiqué commun.

jeudi, 19.05.2022
20:18

L’ancient président russe Medvedev dénonce des sanctions «folles»

Les Occidentaux ne peuvent frapper la Russie de sanctions économiques «folles» et s’attendre en même temps à ce que ce pays garantisse l’approvisionnement alimentaire, a estimé jeudi l’ancien président russe Dmitri Medvedev.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken avait accusé le même jour Moscou, lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU organisée par les États-Unis, de prendre en otage «l’approvisionnement alimentaire de millions d’Ukrainiens et de millions d’autres personnes dans le monde».

AFP

«Notre pays est prêt à assumer toutes ses obligations, a réagi Dmitri Medvedev. Mais il attend également l’aide de ses partenaires commerciaux», a fait valoir l’actuel vice-président du Conseil de Sécurité de la Russie sur la messagerie Telegram.

«Autrement cela n’a pas de sens: d’un côté on nous impose des sanctions folles et de l’autre on exige que nous assurions l’approvisionnement alimentaire. Ca ne marche pas comme ça, nous ne sommes pas idiots», a ajouté l’ancien président russe (2008-2012).

18:45

Twitter va apposer des avertissements

Le réseau social Twitter a annoncé jeudi qu’il allait apposer des avertissements sur certains messages manifestement trompeurs sur la guerre en Ukraine, dans le cadre d’une nouvelle politique sur la désinformation en temps de crise.

Pour lire les tweets jugés problématiques, il faudra d’abord cliquer sur un message annonçant que propager des informations fausses ou induisant en erreur peut avoir des conséquences néfastes sur la vie réelle des gens, a expliqué le responsable chargé des questions d’intégrité sur la plateforme, Yoel Roth, dans un post.

Les avertissements seront ajoutés en priorité aux tweets les plus visibles ou venant de comptes comme les médias affiliés à des gouvernements ou à des entités gouvernementales.

Reuters
17:28

Le Congrès américain débloque une enveloppe gigantesque

Le Congrès américain a débloqué jeudi une gigantesque enveloppe de 40 milliards de dollars pour l’Ukraine, nouvelle illustration du soutien indéfectible promis par Joe Biden à Kiev.

Ce paquet d’aides, qui comprend un volet macroéconomique et humanitaire mais aussi des armes et des munitions, a été approuvé très largement par le Sénat en début d’après-midi, après avoir été adopté à la Chambre la semaine dernière. Il doit désormais être ratifié par Joe Biden.

16:14

La Serbie subit des alertes à la bombe

La Serbie a subi ces dernières semaines des centaines d’alertes à la bombe, notamment par des courriels envoyés de l’étranger, visant des écoles, des centres commerciaux, des hôpitaux et des ponts, les autorités locales y voyant des «pressions» en raison du refus de Belgrade de s’aligner sur les sanctions occidentales contre la Russie.

«Depuis le 11 mars (...) des centaines de messages au sujet de bombes placées dans des endroits publics ou des institutions sont arrivés à 48 reprises aux adresses de différentes institutions», selon un communiqué du Ministère de l’intérieur publié mercredi soir.

La Première ministre serbe, Ana Brnabic (photo ci-dessous), a estimé que cette vague d’alertes était liée à la position de la Serbie face à la guerre en Ukraine, envahie par la Russie depuis le 24 février. «Nous sommes le seul pays d’Europe qui n’a pas imposé de sanctions à la Russie et les pressions sont incroyables de jour en jour», a-t-elle déclaré cette semaine.

AFP
15:49

Au moins 12 morts dans des bombardements

Au moins 12 personnes ont été tuées et 40 autres blessées jeudi dans des bombardements russes nourris sur la ville de Severodonetsk, dans l’est de l’Ukraine, quasiment encerclée par les forces de Moscou, a annoncé le gouverneur régional.

AFP

Les Russes «ont commencé à bombarder dans la matinée le centre régional de manière aléatoire avec des armes lourdes. Les bombardements se poursuivent», a indiqué sur Telegram Serguiï Gaïdaï.

15:46

La Finlande est prête à discuter avec la Turquie

Le président finlandais, Sauli Niinistö, a assuré jeudi être «prêt à discuter» avec la Turquie de toutes ses «inquiétudes», pour lever l’opposition d’Ankara à l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN.

«En tant qu’alliés au sein de l’OTAN, nous défendrons la sécurité de la Turquie», a-t-il dit lors d’une visite à Washington. «Nous condamnons le terrorisme dans toutes ses formes», a-t-il ajouté, alors que les autorités turques reprochent aux deux pays d’héberger des «terroristes» du PKK kurde.

15:45

OTAN: pour Biden, la Suède et la Finlande remplissent «tous les critères»

Le président des Etats-Unis Joe Biden (photo ci-dessous) a affirmé jeudi que la Suède et la Finlande remplissaient «tous les critères» pour adhérer à l’OTAN et a annoncé saisir le Congrès américain pour qu’il approuve «le plus rapidement possible» leur candidature.

«Aujourd’hui, je suis fier de leur assurer qu’elles ont le soutien total et complet des Etats-Unis d’Amérique», a-t-il lancé aux côtés de la Première ministre suédoise, Magdalena Andersson, et du président finlandais, Sauli Niinistö, en visite à la Maison-Blanche au lendemain de leur candidature formelle.

Reuters
15:42

Les États-Unis s'apprêtent à débloquer 40 milliards

Le Congrès américain s’apprêtait jeudi à débloquer une gigantesque enveloppe de 40 milliards de dollars (quelque 38,37 milliards de francs) pour l’Ukraine, illustration du soutien indéfectible promis par Joe Biden à Kiev.

«Les mesures d’aide à l’Ukraine sont bien plus que de la simple charité», a estimé le chef des Républicains au Sénat, Mitch McConnell. «La sécurité et les intérêts stratégiques américains seront façonnés par l’issue de ce conflit», a-t-il argué, à quelques heures d’un vote de la chambre haute du Congrès, qui devrait sans grande surprise approuver ces financements.

McDo quitte la Russie et va revendre ses activités

McDonald’s, qui a annoncé quitter définitivement la Russie en réaction à l’invasion de l’Ukraine, va revendre ses activités dans le pays à l’homme d’affaires russe Alexander Govor, qui exploite déjà des restaurants du groupe américain en Sibérie.

Grâce à un accord, Alexander Govor va acquérir l’ensemble du portefeuille d’actifs de McDonald’s en Russie, a indiqué jeudi le géant américain de la restauration rapide, qui compte 850 établissements et 62'000 salariés dans le pays. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué et McDonald’s n’a pas précisé si le menu allait rester le même. Le nom de la marque sera en revanche modifié.

AFP
14:01

L'OTAN veut écouter les «inquiétudes»

L’OTAN veut répondre aux «inquiétudes» avancées par la Turquie pour bloquer les candidatures d’adhésion de la Suède et de la Finlande, a affirmé jeudi son secrétaire général, Jens Stoltenberg.

«Bien sûr, nous voulons répondre aux inquiétudes que la Turquie a exprimées» afin de trouver un «accord pour aller de l’avant», a déclaré à Copenhague le patron de l’alliance, réaffirmant sa «confiance» en une «décision rapide» pour accueillir les deux pays nordiques.

13:39

La France déploie un système sol-air

La France a déployé en Roumanie, où elle agit en nation-cadre des forces de l’OTAN, un système de défense sol-air de dernière génération face aux menaces que fait peser le conflit en Ukraine, a indiqué jeudi l’état-major des armées.

«Mis en œuvre par une centaine d’aviateurs, le système sol-air moyenne portée Mamba (...) peut assurer une bulle de protection au profit des forces qui opèrent dans la zone», a indiqué l’état-major français dans un communiqué.

13:28

Proche de Poutine, Schröder sera privé de certains avantages

L’ex-chancelier allemand Gerhard Schröder (photo ci-dessous), proche de Vladimir Poutine et détenteur de plusieurs mandats dans des groupes russes, a été privé d’une partie de ses avantages d’ex-dirigeant, dont l’attribution de bureaux, a-t-on appris jeudi de source parlementaire.

AFP

«Les groupes parlementaires de la coalition ont tiré les conséquences du comportement de l’ancien chancelier et lobbyiste Gerhard Schröder face à l’invasion russe en Ukraine», indique la commission budgétaire du Bundestag, la chambre basse du parlement allemand. Il conserve cependant sa protection policière et sa pension de retraite d’ex-chancelier (1998-2005).

13:25

Crime de guerre: le soldat jugé risque la prison à vie

Le Parquet ukrainien a requis jeudi la prison à perpétuité, la peine maximale, à l’encontre du premier soldat russe jugé pour crime de guerre à Kiev, accusé d’avoir abattu un civil fin février.

S’exprimant au deuxième jour du procès, le procureur a demandé au tribunal de prononcer «une peine de privation de liberté à vie» pour Vadim C., 21 ans, selon un journaliste de l’AFP présent dans la salle d’audience.

AFP
11:07

La Russie va aussi expulser cinq diplomates portugais

La Russie a annoncé, jeudi, l’expulsion de cinq diplomates portugais en représailles à celle de dix Russes décidée dans la foulée de l’offensive en Ukraine, au lendemain d’annonces similaires concernant des dizaines de diplomates français, italiens et espagnols. L’ambassadeur du Portugal en Russie a été convoqué, jeudi, au ministère russe des Affaires étrangères, qui a «vivement protesté contre la décision provocatrice des autorités portugaises de déclarer «personae non gratae» dix collaborateurs de la mission étrangère au Portugal», a indiqué la diplomatie russe.

10:29

Le soldat russe jugé pour crimes de guerre demande pardon

Le premier soldat russe jugé pour crime de guerre en Ukraine depuis le début de l’invasion russe a «demandé pardon» jeudi à la veuve du civil ukrainien tué, a constaté une journaliste durant l’audience dans un tribunal de Kiev.

«Je sais que vous ne pourrez pas me pardonner, mais je vous demande pardon», a dit le sous-officier de 21 ans, Vadim Chichimarine, lors d’un échange avec Katerina Chelipova, la veuve de l’homme de 62 ans qu’il reconnaît avoir tué dans le nord-est de l’Ukraine le 28 février.

Getty Images

09:26

Après deux mois et demi de fermeture, le DFAE a décidé de rouvrir son ambassade en Ukraine

À l’issue d’une analyse approfondie de la situation sécuritaire à Kiev, Ignazio Cassis, chef du Département fédéral des affaires étrangères, a décidé, «après deux mois et demi de fermeture», de rouvrir «les portes de son ambassade en Ukraine. Dans un premier temps, l’ambassadeur Claude Wild va regagner Kiev avec une équipe de quatre personnes. Le personnel local ukrainien conserve son emploi à l’ambassade.

Si la situation devait toutefois se détériorer, l’équipe pourrait, en cas d’urgence, quitter rapidement le pays. L’ambassade de Suisse en Ukraine était fermée temporairement depuis le 28 février. Les prestations assurées par la représentation ont alors été transférées à Berne, à Chisinau, la capitale moldave (prestations diplomatiques), et à Bucarest (prestations consulaires), la capitale roumaine.

DFAE