Guerre en Ukraine: L'UE prolonge la protection accordée aux Ukrainiens jusqu'en 2025

Guerre en UkraineL'UE prolonge la protection accordée aux Ukrainiens jusqu'en 2025

Suivez l'actualité du conflit et les tensions entre Moscou et l'Occident.

La rédaction
par
La rédaction

Ton opinion

jeudi, 28.09.2023
18:46

UE: la protection accordée aux Ukrainiens a été prolongée

Les États membres de l’Union européenne ont décidé jeudi de prolonger à nouveau d’un an, jusqu’en mars 2025, la protection accordée aux réfugiés ukrainiens dans l’UE. Les Ukrainiens fuyant la guerre déclenchée par la Russie bénéficient depuis mars 2022 d’un statut leur permettant notamment de séjourner, de travailler et d’accéder aux soins de santé dans l’Union européenne.

AFP/Photo d'illustration

«L’UE soutiendra le peuple ukrainien aussi longtemps qu’il le faudra. La prorogation du statut de protection offre une sécurité aux plus de 4 millions de réfugiés qui ont trouvé refuge dans l’UE», a déclaré le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, dont le pays exerce la présidence semestrielle du Conseil de l’UE.

18:40

Le Kazakhstan nie aider la Russie

Le Kazakhstan respecte le régime de sanctions occidentales imposé à Moscou en réaction à l’invasion de l’Ukraine, a affirmé jeudi à Berlin le chef d’Etat du plus grand des pays d’Asie centrale, soupçonné d’aider Moscou en dépit de ces sanctions.

«Le Kazakhstan a affirmé, sans ambiguïté, qu’il suivrait le régime des sanctions», a déclaré le président Kassym-Jomart Tokaïev à l’issue d’un entretien à Berlin avec le chancelier allemand Olaf Scholz.

«Nous avons des contacts avec les organisations compétentes pour nous conformer au régime de sanctions», et «il ne devrait y avoir aucune inquiétude, du côté allemand, concernant d’éventuelles actions visant à contourner le régime de sanctions», a ajouté Kassym-Jomart Tokaïev.

13:47

Kiev «est maintenant plus proche de l’OTAN que jamais», selon Stoltenberg

L’Ukraine «est maintenant plus proche de l’OTAN que jamais», a affirmé jeudi le secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg (photo, à g.), lors d’une visite surprise dans ce pays, qui combat l’invasion russe, depuis février 2022.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky (à dr.) a, de son côté, assuré que l’adhésion de Kiev à l’Alliance n’était qu’une «question de temps» lors d'une conférence de presse avec Jens Stoltenberg, à Kiev.

REUTERS
13:32

La contre-offensive de Kiev avance face aux «délires impérialistes» de Moscou

La contre-offensive ukrainienne contre l’armée russe «gagne du terrain petit à petit», a déclaré jeudi à Kiev le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg (photo), tout en dénonçant les «délires impérialistes» de Moscou.

«Aujourd’hui, vos forces avancent. Elles font face à des combats acharnés, mais elles gagnent du terrain petit à petit», a déclaré Jens Stoltenberg au président ukrainien Volodymyr Zelensky, jeudi à Kiev. «Les Ukrainiens se battent pour leurs familles» et «leur liberté» et «Moscou se bat pour ses illusions impérialistes», a-t-il ajouté.

REUTERS
13:27

Zelensky réclame à l’OTAN plus de systèmes antiaériens pour l’hiver

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky (photo, à dr.), a réclamé jeudi, auprès du secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg (à g.), à Kiev plus de systèmes de défense antiaérienne pour contrer les «attaques russes sur les infrastructures» énergétiques du pays attendues en hiver.

«Le secrétaire général a accepté de faire des efforts pour nous aider», pour «mobiliser les membres de l’Alliance», a affirmé Volodymyr Zelensky, lors d’une conférence de presse conjointe avec Jens Stoltenberg. «Nous devons traverser cet hiver ensemble, pour protéger nos infrastructures énergétiques et la vie de nos concitoyens», a-t-il déclaré.

AFP
13:21

L’adhésion de Kiev à l’OTAN n’est qu’une «question de temps», affirme Zelensky

L’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN n’est qu’une «question de temps» a déclaré jeudi le président ukrainien, Volodymyr Zelensky (photo), en recevant à Kiev le secrétaire général de l’Alliance Jens Stoltenberg.

«C’est une question de temps quand l’Ukraine sera de jure membre de l’Alliance. Nous faisons tout pour rapprocher ce moment», a déclaré Volodymyr Zelensky alors que les alliés ont refusé de donner à Kiev un calendrier de son adhésion lors du dernier sommet en juillet en Lituanie.

AFP
12:12

Le budget russe de la Défense prévu en hausse de près de 70% en 2024

Les dépenses militaires russes sont prévues en hausse de près de 70% en 2024, selon un document du ministère des Finances publié jeudi, une envolée illustrant la détermination de Moscou, à poursuivre son intervention militaire en Ukraine, malgré le coût humain et économique.

Selon ce document, les dépenses de Défense vont augmenter de 68% en 2024 par rapport à l’année précédente et atteindre 10'800 milliards de roubles (environ 102 milliards de francs au taux du jour).

Un panneau publicitaire pour l'armée russe, le 21 septembre 2023 à Saint-Pétersbourg.

Un panneau publicitaire pour l'armée russe, le 21 septembre 2023 à Saint-Pétersbourg.

AFP
11:47

Ni l’Ukraine ni la Pologne n’ont «besoin de cette guerre des céréales»

Ni l’Ukraine ni la Pologne n’ont «besoin de cette guerre de céréales», a déclaré le chef de la diplomatie ukrainienne, Dmytro Kouleba (photo), dans une interview à l’agence Interfax-Ukraine publiée jeudi.

«Nous n’avons pas besoin de cette guerre de céréales, la Pologne non plus», a déclaré Dmytro Kouleba. «Nous n’avons pas créé cette crise et nous sommes absolument enclins à y mettre fin», a-t-il ajouté, estimant que les tensions polono-ukrainiennes actuelles étaient dues à la campagne électorale en vue des élections du 15 octobre en Pologne.

Vanessa Carvalho/ZUMA Press Wire/dpa
06:35

L’Ukraine affirme avoir détruit 30 drones lors d’une attaque russe dans le sud

La défense aérienne ukrainienne a détruit dans la nuit de mercredi à jeudi plus de trente drones lors d’une attaque russe dans les régions d’Odessa et Mykolaïv, dans le sud du pays, a déclaré une porte-parole.

«Cette nuit, plusieurs groupes de drones d’attaque ont été lancés» dans ces régions, a déclaré Natalya Gumenyuk, porte-parole du commandement sud de l’armée ukrainienne, évoquant «une attaque massive». «Cependant, le travail de la défense aérienne a été assez efficace. Plus de 30 drones ont été détruits. Des estimations plus précises seront fournies par l’armée de l’air», a-t-elle ajouté. «L’ennemi n’arrête pas d’attaquer, n’arrête pas la pression et la recherche de nouvelles tactiques, notamment avec l’utilisation d’attaques massives», a déclaré Natalya Gumenyuk.

mercredi, 27.09.2023
12:44

Céréales: Varsovie ouverte sur des propositions ukrainiennes

Le ministre polonais de l’Agriculture a déclaré mercredi que son pays restait ouvert à la proposition ukrainienne d’un mécanisme de licences sur les importations de céréales, indiquant que les discussions sur ce sujet épineux allaient se poursuivre dans les semaines qui suivent.

Kiev a proposé de délivrer des licences aux exportateurs de blé, maïs, colza et tournesol, en fonction des besoins exprimés par la Pologne, a déclaré Robert Telus (photo) à l’issue d’une rencontre en ligne avec son homologue ukrainien Mykola Solskiï.

AFP

«C’est une question que nous devons examiner, mais vue de l’extérieur la proposition semble une bonne chose», a-t-il souligné. Le ministre a cependant insisté sur le fait que la position polonaise sur le refus des importations des céréales restait «ferme» et que la partie ukrainienne avait «accepté notre argumentation».

Il a réitéré la demande polonaise adressée à Kiev de retirer sa plainte devant l’Organisation mondiale du commerce. Les négociations doivent se poursuivre «dans les semaines qui suivent».

10:44

Kiev aidé par Londres et Washington pour frapper la Crimée, selon Moscou

La frappe ukrainienne de vendredi, sur le siège de la flotte russe de la mer Noire en Crimée (photo) a été «mise en œuvre à la demande des services de renseignement américain et britannique» et coordonnée avec eux, a accusé mercredi, la diplomatie russe.

«Il n’y a pas le moindre doute que l’attaque a été planifiée à l’avance avec l’utilisation de moyens de renseignements occidentaux, d’équipement satellite de l’OTAN, d’avions de reconnaissance, et qu’elle a été mise en œuvre à la demande des services de renseignement américain et britannique et en étroite coordination avec eux», a affirmé la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova.

Planet Labs PBC/via REUTERS
07:24

Des négociations d'adhésion à l'UE pour l'Ukraine et la Moldavie?

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, espère voir l’UE ouvrir des négociations d’adhésion avec l’Ukraine et la Moldavie d’ici la fin de l’année, appelant à ne pas «décevoir» les espoirs de ces pays candidats.

Lors d’une interview mardi avec la «European Newsroom», regroupant des agences de presse européennes dont l’AFP, la responsable maltaise a été interrogée sur la date de 2030 proposée par le président du Conseil Charles Michel pour un élargissement de l’UE.

«Plutôt que de se focaliser sur la date - disons que c’est bien qu’il y ait une date sur la table -, concentrons-nous sur le fait d’ouvrir, espérons-le, des négociations d’adhésion d’ici la fin de l’année», a déclaré Mme Metsola (groupe PPE, droite).

07:10

La Berd estime que l'économie russe connaîtra la croissance

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) estime que l’économie russe sera en croissance de 1,5% cette année alors qu’une précédente prévision anticipait une contraction d’ampleur équivalente, le pays s’étant montré plus résilient qu’anticipé aux sanctions occidentales.

Les revenus de Moscou ont été soutenus, plus qu’anticipé, «par la hausse des prix du pétrole et par la capacité de la Russie à compenser l’impact du plafond (du prix du baril imposé par les Occidentaux, ndlr) en exportant vers de nouveaux marchés», en majorité en Chine et en Inde, a indiqué la Berd mercredi en marge d’un rapport de prévisions.

«Lors de nos dernières prévisions, nous nous attendions à ce que les sanctions – en particulier le plafonnement des prix du pétrole – soient plus efficaces pour limiter l’activité de la Russie», poursuit l’institution dans une déclaration transmise à l’AFP.

mardi, 26.09.2023
16:31

L’ex-président russe Medvedev dit s’être rendu dans l’est de l’Ukraine

L’ex-président russe Dmitri Medvedev (photo), numéro deux du Conseil de sécurité de son pays, a dit mardi s’être rendu sur instruction de Vladimir Poutine dans l’est de l’Ukraine pour visiter un «site d’entraînement» militaire.

«J’ai visité le site d’entraînement près de la ligne de front sur le territoire de la DNR (République populaire de Donetsk, ndlr) sur ordre du président», a-t-il déclaré dans une vidéo postée sur le réseau social russe VKontakte.

AFP
14:51

Céréales ukrainiennes: appel à respecter les corridors terrestres

La Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la République tchèque ont appelé mardi, l’Union européenne, à s’assurer de la parfaite efficacité des corridors terrestres empruntés par les céréales ukrainiennes.

Des responsables des ministères de l’Agriculture des quatre pays d’Europe centrale ont en effet réaffirmé qu’une partie des grains transportés restaient dans les pays traversés, comme la Pologne, avec un préjudice pour les agriculteurs locaux, car ils sont bien moins chers que ceux produits localement.

«Nous demandons à la Commission européenne de vérifier plus activement l’efficacité de ces corridors de solidarité», a ainsi déclaré le ministre tchèque de l’Agriculture, Marek Vyborny, à des journalistes.

AFP
13:42

Donné pour mort, un commandant russe présent à une réunion

Le ministère russe de la Défense a publié, mardi, une image montrant Viktor Sokolov, commandant de la flotte en mer Noire, en train de participer à une visioconférence, alors que l’Ukraine avait affirmé l’avoir tué.

Sur la photo, le responsable apparaît sur un grand écran, aux côtés d’autres hauts responsables militaires participant à une réunion présidée par le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou.

Le commandant de la flotte russe de la mer Noire, Viktor Sokolov (ici en 2022).

Le commandant de la flotte russe de la mer Noire, Viktor Sokolov (ici en 2022).

REUTERS

Un communiqué, qui ne mentionne pas le nom de l’officier, indique que cette réunion a eu lieu mardi. Dans une vidéo diffusée plus tard, le commandant apparaît à l’image à plusieurs reprises, sans s’exprimer.

L’Ukraine a frappé, vendredi, avec des missiles, le siège de la flotte russe de la mer Noire, à Sébastopol, ville de Crimée annexée par la Russie. Lundi, l’armée ukrainienne a affirmé que parmi la trentaine d’officiers tués dans la frappe, se trouvait le commandant Sokolov.

12:39

Les chars américains Abrams livrés à Kiev «brûleront», promet Moscou

Les chars américains Abrams livrés à Kiev «brûleront», a promis mardi le Kremlin, assurant que leur arrivée sur le champ de bataille «ne changerait pas le rapport de forces» entre les armées russe et ukrainienne.

«Les chars Abrams sont des armes sérieuses», a indiqué le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov. «Ils brûleront aussi», a-t-il affirmé à la presse, en reprenant à son compte la mise en garde du président russe Vladimir Poutine, au moment de la livraison des premiers chars Leopard à l’Ukraine, en janvier dernier.

Armin Weigel/dpa
10:51

Russie: des villages privés de courant après une attaque ukrainienne

Un drone ukrainien a frappé mardi une sous-station électrique de la région frontalière russe de Koursk, coupant le courant dans sept localités, a affirmé son gouverneur, un bombardement qui fait écho à ceux de la Russie contre les infrastructures de l’Ukraine.

«Dans la matinée, un drone ukrainien a lâché un engin explosif sur une sous-station électrique dans le village de Snagost, du district de Korenevsky. Sept localités ont été privées de courant», a écrit sur Telegram le gouverneur Roman Starovoït.

Le petit village de Snagost se situe à une quinzaine de kilomètres de la frontière avec l’Ukraine. «Aucun habitant n’a été blessé», a-t-il précisé, ajoutant que les équipes travaillaient à rétablir le courant.

07:54

La Russie a attaqué l’Ukraine avec 38 drones

La Russie a attaqué l’Ukraine avec 38 drones Shahed au cours de la nuit, a indiqué mardi l’armée de l’air ukrainienne, affirmant que 26 de ces appareils avaient été abattus. «Les lancements de 38 Shahed (...) ont été enregistrés», a écrit l’armée de l’air sur Telegram dans son rapport quotidien, précisant que les défenses ukrainiennes avaient détruit 26 de ces engins de fabrication iranienne.

lundi, 25.09.2023
22:10

La défense anti-aérienne russe abat un missile au-dessus de la Crimée

Les autorités installées par Moscou à la tête de la Crimée ont indiqué lundi soir qu’une attaque de missiles avait eu lieu contre la péninsule ukrainienne annexée en 2014, affirmant que la défense anti-aérienne russe avait abattu un missile.

«Nos militaires repoussent une attaque sur la Crimée. Selon des informations préliminaires, la défense anti-aérienne a abattu un missile près de l’aérodrome de Belbek. Les efforts sont toujours en cours», a déclaré le gouverneur de Sebastopol Mikhaïl Razvojaïev sur Telegram. Les autorités avaient lancé une alerte à l’attaque aérienne à 20h57 locales (19h57 en Suisse) sur toute la péninsule. Le gouverneur a annoncé une heure après que l’alerte était levée.