Actualisé 26.11.2015 à 13:25

Argovie

Livraison de patates explosives chez Zweifel

Les employés du producteur de chips ont retrouvé une grenade dans une livraison de patates venue de France, il y a deux semaines à Spreitenbach (AG). L'objet a été détruit par la police.

de
dia/ofu
Le grenade retrouvée ne risquait pas d'exploser, selon plusieurs experts.

Le grenade retrouvée ne risquait pas d'exploser, selon plusieurs experts.

C'est une livraison pour le moins hors du commun qui a été réceptionnée il y a deux semaines par les collaborateurs de l'entreprise Zweifel, à Spreitenbach (AG). Lorsque les employés ont ouvert la caisse contenant des pommes de terre françaises, ils sont tombés sur une grenade, rapporte jeudi l'«Aargauer Zeitung». Le patron de Zweifel, Mathias Adank, était présent au moment de la découverte insolite: «Lorsqu'on a vu la grenade, on ne l'a pas touchée et on a immédiatement appelé la police.»

Contacté par le quotidien, le porte-parole de la police cantonale argovienne, Roland Pfister, confirme l'incident. Il explique que des agents ont été dépêchés sur place: «Ils ont pris des photos et les ont transmises à des experts zurichois. Ceux-ci ont rapidement constaté que la grenade ne présentait plus aucun danger. L'objet a finalement pu être détruit. Il n'y a jamais eu de danger ni infraction à la loi.» Les experts pensent qu'il s'agit d'une grenade de la Première Guerre mondiale.

De son côté, le patron de Zweifel note que la récolte de pommes de terre se fait automatiquement à l'aide de grosses machines. Il arrive donc régulièrement qu'on retrouve des cailloux ou des balles de golf dans les livraisons de patates. Mais c'est la première fois que des employés tombent sur une grenade à Spreitenbach, raconte-t-il. Mathias Adank explique par ailleurs que 97% des 20'000 tonnes de patates traitées dans l'usine par an proviennent de Suisse. Zweifel produit 6286 tonnes de chips par année.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!