Ljubicic éliminé au premier tour
Actualisé

Ljubicic éliminé au premier tour

Leader de la Race 2007, Ivan Ljubicic (No 4) a été la première victime de marque de l'Open d'Australie.

Le Croate a été battu en quatre manches, 4-6 7-6 6-4 6-4, par le vice-champion olympique Mardy Fish. Cette rencontre a souligné une fois de plus l'étonnante fragilité de Ljubicic en Grand Chelem. Son bilan dans les quatre grands tournois demeure, ainsi, négatif avec 26 victoires contre 30 défaites, dont 15 dans un premier tour.

A Melbourne, le soutien de l'imposante colonie croate n'a pas inspiré un Ljubicic bien terne après la conquête de la première manche. Avant de vivre la défaite de leur no 1, les supporters croates avaient été impliqués dans des affrontements avec des Serbes. 150 personnes ont, ainsi, été évacuées du stade. «Ce sont principalement des Serbes qui ont été exclus alors qu?ils étaient en train de provoquer les Croates», explique un porte-parole de la police. Des supporters des deux camps avaient passé la matinée à s?invectiver, avant, pour quelques-uns, d?en venir aux mains.

Safin au bout de la nuit

Ljubicic déjà au tapis, Andy Roddick (no 6) et Marat Safin (no 26) ont un adversaire de moins sur la route de la demi-finale tant attendue contre Roger Federer. On le sait, l'Américain et le Russe sont appelés à s'affronter déjà au stade du troisième tour. Or, ce choc a bien failli déjà être compromis. Roddick a, en effet, frôlé la correctionnelle devant le Français Jo-Wilfried Tsonga (ATP 212). L'Américain a été mené 7-6 5-2 avant de s'imposer en quatre sets après 2h 44' de match. Quant à Safin, il a dû aller à la limite des cinq sets face à l'Allemand Benjamin Becker (ATP 57), qui fut le dernier joueur sur le Circuit à battre Andre Agassi. Mené deux manches à une, Safin a réussi le break décisif au cinquième jeu du cinquième set pour vaincre 5-7 7-6 3-6 6-3 6-4 à 0h 43 après 3h 25' de match!

Andy Roddick et Tsonga ont offert au public de la Vodafone Arena un tie-break de la première manche bien étonnant, remporté 20/18 par le Français sur sa... dixième balle de set. L'Américain a, pour sa part, galvaudé quatre balles de set dans ce jeu décisif à couper le souffle. Qui a rappelé celui livré par Roger Federer et Marat Safin en demi-finale du Masters 2004 et remporté 20/18 justement par le Bâlois.

(ats)

Ton opinion